• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Comment savoir ce qui se dit de vous et de votre entreprise sur les médias sociaux ?

closeCet article a été publié il y a 7 ans 7 mois 19 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Si vous souhaitez avoir un aperçu très complet des outils que vous pouvez utiliser dans cet objectif, je vous renvoie vers cette excellente synthèse du blog « Demain la veille ».

Pour ma part, après avoir lu cet article du blog « Actulligence » (qui vous précise ce que vous pouvez attendre de cet outil), j’ai testé Samepoint… et suis plutôt convaincue.

Pour vous donner un exemple concret, j’ai testé une recherche par les mots-clefs « blog d’entreprise » :

Recherche "blog d'entreprise" sur Samepoint

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Comme vous le constatez, Samepoint est allé chercher des résultats dans différents outils qui seraient peut-être ressortis moins « haut » sur une recherche Google classique :

  1. e-blogger (plateforme de blogs),
  2. Facebook (et c’est mon réseau de lecteurs qui apparaît en premier)
  3. Typepad (autre plateforme de blogs)
  4. Mybloglog
  5. Technorati
  6. Friendfeed

Et sur le côté, dans la rubrique « conversations récentes », vous voyez apparaître tous les résultats de la recherche sur Twitter. J’ai d’ailleurs constaté avec plaisir que les 1ers résultats sont soit des messages que j’ai émis sur le profil Twitter de Dix-Katre, soit des messages qui ont été « re-twittés » (c’est-à-dire diffusés à leur tour) par mes contacts Twitter ou par les contacts de mes contacts (d’où l’intérêt de développer sa communauté : les messages « re-twittés » augmentent la visibilité de vos propres messages).

En revanche, je suis relativement déçue quant à l’aspect « détection de conversations ». En réalité, ce qui ressort des blogs reste essentiellement le contenu des articles postés par les auteurs de blogs, mais pas tellement le contenu des commentaires déposés (dans ces conditions, quelle plus-value par rapport à une recherche Google ?).

Enfin, il y a une chose qui me laisse complètement interrogative : les « positive / negative words » (il faudra m’expliquer, par exemple, pourquoi Samepoint considère que « study » est un « negative word »)…

Evidemment, je vous invite à éprouver par vous-mêmes ce nouveau moteur de recherche, soit sur le nom de votre entreprise, soit sur des mots-clefs qui vous intéressent plus particulièrement.

Mention spéciale à Vedocci, qui m’a aidée à trouver certaines des sources de cette note.

 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

2 Commentaires

  1. KT 21 avril 2009 at 12 h 20 min

    Note de qualité
    Merci pour ce lien supplémentaire (et bravo pourla pertinence de votre note) ;-D

  2. Aref 21 avril 2009 at 12 h 17 min

    Merci
    Merci pour la citation. A noter aussi la cartographie de la boite à outils e-réputation qui permet de surveiller gratuitement ce qu’on peut dire à propos d’une personne sur le web :
    http://www.demainlaveille.fr/2009/02/14/e-reputation-cartographie-des-outils-de-veille/

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print