• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Viralité de l’information et médias sociaux

closeCet article a été publié il y a 6 ans 5 mois 4 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Comment les internautes partagent du contenu en 2010 (copyright www.dix-katre.com)

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Sans surprise, je remarque que les principaux outils d’échange sont des médias sociaux (encore faut-il noter que ces informations sont peut-être biaisées par les possibilités techniques qu’offrent les applications ayant permis la collecte de ces données). Sachez par exemple que le bouton de partage sur Twitter est le plus répandu sur les blogs (source), ce qui explique peut-être la bonne position de Twitter eu égard à son audience cumulée (encore relativement faible si onla compare au mastodonte Facebook !).

D’une manière plus schématique, retenez la synthèse suivante :

Comment les internautes partagent des contenus en ligne (www.dix-katre.com)

Notez en passant que les médias sociaux sont plus utilisés que l’e-mail dans le processus de recommandation de lecture entre internautes. Une information à rapprocher de cet article.

 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

2 Commentaires

  1. KT 29 avril 2010 at 7 h 28 min

    Remarques pertinentes effectivement
    Oui absolument, ces questions mériteraient d’être étudiées grâce à des chiffres plus précis, dont je ne dispose pas, malheureusement.
    A mon avis, la tranche d’âge ne joue pas tant que ça, en revanche le type de contenu doit avoir une incidence marquée.
    Quant à l’aspect personnel / professionnel, je n’ai pas de données particulières mais je dirais, d’intuition, que l’impact doit être limité car beaucoup d’utilisateurs des médias sociaux s’en servent pour assurer et diffuser une veille professionnelle et que, par ailleurs, les consommateurs peuvent être amenés à partager des informations diffusées par des entreprises.
    Mais seule l’étude de données chiffrées précises pourrait permettre de retirer des conclusions fiables !

  2. JN Chaintreuil 28 avril 2010 at 20 h 52 min

    Information & Viralité
    Bonsoir Karine,
    Un sujet très intéressant sur la viralité et le contenu et bien qu’en accord avec tes chiffres (dans leur globalité), je positionnerais 2 axes de modération (voire 2 biais) que sont la tranche d’âge de l’internaute et le type de contenu (vidéo vs. photos vs. texte)
    Et je me pose la question sur le distinguo personnel vs. professionnel, pour l’utilisation de Facebook.
    Qu’en penses-tu?

    A bientôt :-)

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print