• 13

  • 23

  • 33

  • 43

10 raisons de choisir le blog pro pour vous lancer sur les médias sociaux

closeCet article a été publié il y a 4 ans 7 mois , il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

1 – Le blog est compatible avec tous les réseaux sociaux

Grâce à quelques manipulations simples, les articles de votre blog animeront automatiquement vos comptes sur les réseaux sociaux, quels qu’ils soient (Facebook, Twitter, LinkedIn et Viadeo…). Pas besoin de capitaliser sur un seul réseau social, le blog vous permet de tous les alimenter ! 

Le bénéfice est double :

  • vous animerez ainsi, sans effort supplémentaire, vos comptes sociaux en contenus intéressants,
  • les personnes qui vous suivent sur les réseaux sociaux viendront renforcer le lectorat de votre blog.

Loin de se concurrencer, ces outils se complètent. Davantage de visibilité sur le net (et sur les moteurs de recherche), pas d’effort en plus. C’est du gagnant-gagnant !

2 – Vous n’êtes pas limités dans le format des informations que vous diffusez

Le blog est un bon intermédiaire entre le site Internet classique et les réseaux sociaux.

C’est un outil très souple, qui s’adapte à des besoins extrêmement variés. Contrairement à la plupart des réseaux sociaux, il permet :

  • de mettre en ligne des textes longs et du contenu qualifié (pas de contrainte maximale dans le nombre de caractères publiés),
  • d’intégrer tous les éléments que l’on souhaite : photos bien sûr, vidéos, mais aussi sondages, diaporamas, animations diverses, etc.
  • de choisir une architecture complètement personnalisée (pas de contrainte de présentation, pas de limite dans le rubriquage).

3 – Vos contenus voyagent… à votre bénéfice

Sur votre blog, c’est vous qui produisez et diffusez du contenu : c’est donc vous qui en retirerez les bénéfices (trafic, référencement, image, notamment) lorsque les internautes partageront ces contenus avec leurs contacts, sur les réseaux sociaux ou par e-mail.

Tandis que si vous utilisez les réseaux sociaux pour vous positionner comme « curateur » (agrégateur d’informations produites par d’autres sur la toile et que vous trouvez intéressantes), vous n’êtes qu’un intermédiaire : au final, ce sont plutôt les producteurs du contenu qui bénéficieront de votre travail de veille.

4 – Vos articles vous permettent d’orienter la conversation sur des sujets que vous choisissez

Sur un blog, un commentaire ne peut pas être déposé « dans le vide » : il est obligatoirement rattaché à un article que vous avez mis en ligne.

Conséquence immédiate : les internautes auront tendance à réagir et à commenter le sujet sur lequel vous vous êtes exprimés dans l’article.

5 – Vous maîtrisez complètement la modération des commentaires

Sur un blog, vous gardez le choix entre :

  • une modération a priori (le commentaire ne devient visible par tous que lorsque vous l’avez validé)
  • ou une modération a posteriori (le commentaire est immédiatement visible par tous sur votre blog, à charge à vous de le modérer s’il ne respecte pas les règles juridiques ou votre charte de modération).
Ce choix n’est souvent pas possible sur les réseaux sociaux, qui vous imposent généralement une modération a posteriori.
Par ailleurs, sur un blog, le positionnement des commentaires permet facilement aux internautes d’enrichir la conversation : les commentaires se suivent chronologiquement, ce qui permet de se répondre et d’argumenter sur la base d’un fil de conversation visible par tous. Ce n’est pas toujours le cas sur les réseaux sociaux.

6 – Vous pouvez archiver vos contenus par thématique, aussi longtemps que vous le souhaitez

Lorsque vous publiez un article sur votre blog, vous définissez en même temps sa longévité : vous choisissez en effet combien de temps cet article sera visible sur votre blog (pour une durée limitée ou pour toujours, c’est vous qui en décidez !).

Conséquence : contrairement à une newsletter que l’on reçoit une fois par e-mail et que l’on jette ensuite dans sa corbeille, le blog vous permet de laisser visible dans le temps l’information que vous diffusez. Le lecteur peut revenir la consulter des jours, voire des mois plus tard : elle n’est pas perdue et elle peut même continuer à attirer de nouveaux lecteurs (c’est souvent le cas pour des articles très populaires, ou sur une thématique « de niche »).

Par ailleurs, grâce au principe de l’archivage thématique des articles, un nouveau lecteur qui arriverait sur votre blog par un contenu peut aussi découvrir, à cette occasion, de nouveaux articles dans la thématique qui l’intéresse. Cela renforce votre positionnement d’expertise sur cette thématique et c’est une manière d’intéresser et de fidéliser vos nouveaux lecteurs sans effort particulier !

7 – Vous pouvez facilement contribuer à plusieurs

Crédit : FotoliaCertains réseaux sociaux ne permettent pas de contribuer à plusieurs (de manière visible pour l’internaute). Le compte d’entreprise n’est représenté que par une illustration et un nom, ce qui ne permet pas aux lecteurs de savoir qui a diffusé quoi sur ce compte.

D’autres réseaux sociaux permettent à l’internaute de voir qui sont les animateurs du compte, mais ils voient alors s’afficher le compte personnel des auteurs (ce qui n’est pas forcément le souhait des auteurs concernés).

Pourtant, en entreprise, il est souvent pratique d’avoir plusieurs contributeurs, avec chacun leur sensibilité sur telle ou telle thématique, sans forcément donner accès à des informations détaillés (nom de famille, par exemple).

Disposer d’une équipe d’auteurs permet de surcroît d’animer plus régulièrement sa présence sur les médias sociaux et de ne pas tout faire reposer sur une seule personne.

Sur un blog, il est facile de créer différents profils d’auteurs (que l’on configure comme on le souhaite : photo ou avatar, nom ou pseudo, fonction dans l’entreprise ou pas…), voire même des biographies de présentation et une consultation des articles par auteurs.

Et de surcroît, il n’y a aucune limite dans le nombre d’auteurs à qui vous donnez la possibilité de rédiger sur votre blog.

8 – Vous touchez tous les internautes

Certains internautes sont réfractaires à Facebook, d’autres ne comprennent pas le fonctionnement de Twitter, d’autres encore ne jurent que par Google+, ou LinkedIn, ou Viadeo : peu importe le réseau social, les contenus de votre blog vous permettent de toucher tous les publics… y compris ceux qui ne sont inscrits sur aucun réseau social !

Sur un blog, nul besoin d’être inscrit ou de comprendre les « codes » d’un réseau social pour accéder à l’information que vous diffusez. Le blog est universel !

9 – Sur votre blog, vous êtes… chez vous

La plupart des réseaux sociaux ont défini des règles d’utilisation (personnelle et/ou professionnelle), que vous êtes tenus de respecter lorsque vous les utilisez.

De surcroît, ces règles évoluent dans le temps et prennent souvent effet immédiatement : vous n’avez de choix que de vous y plier (ou d’arrêter d’utiliser le réseau).

Sur un blog, vous êtes chez vous : vous pouvez y faire à peu près tout ce que vous voulez dans la limite, bien évidemment, du respect des lois en vigueur.

10 – La durée de vie de votre blog est assurée

Même s’il a suscité beaucoup d’engouement au moment de sa création, un réseau social peut, au fil du temps, être en perte de vitesse, voire disparaître complètement.

Que ferez-vous alors de ces heures passées à créer et animer votre communauté ? Rien : votre travail sera perdu, vos contacts s’évaporeront et vous devrez passer beaucoup de temps à les retrouver sur d’autres réseaux.

Sur un blog, les choses sont différentes : notamment parce qu’il existe différentes plateformes de blog et des possibilités de migrer de l’une à l’autre en cas de disparition de celle que vous utilisez (sans perdre vos contenus). 

La parole est à vous !

Et vous, que diriez-vous pour enrichir cet article ? N’hésitez pas à ajouter votre point de vue en commentaire !

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

6 Commentaires

  1. Amaranthe 12 octobre 2012 at 10 h 13 min

    Hello Dix-Katre,

    Je ne voulais pas lire ton article avant d’écrire le mien sur le sujet (« Le blog : plus rentable et plus durable que les réseaux »), et je suis heureuse de voir que nos arguments se rencontrent (ouf !) et se complètent.

    J’ai failli appeler l’article « Arrêtez de tourner en rond sur les réseaux, faites un blog ! ».

    Je me suis permis de te citer en référence sur http://www.amaranthe.be/blog/blogging/le-blog-plus-rentable-et-plus-durable-que-les-reseaux-sociaux

    Vivement te lire ! Bon WE :-)

  2. Jerome Vosgien 2 mars 2012 at 15 h 36 min

    J’ai convaincu mon patron de créer un poste typiquement lié au développement des réseaux sociaux, particulièrement avec ce type d’arguments !
    Pour moi le blog est un concentrateur des futurs abonnés et les réseaux // servent à augmenter la visibilité ou adresser des publics différents.
    Merci pour votre article très bien construit.

  3. KT 28 février 2012 at 8 h 43 min

    Merci Chob, tu es comme moi un convaincu de la 1ère heure par le blog professionnel, je crois qu’on ne peut que tomber d’accord ☺

    Pour ce qui est du point 1, tu fais bien de préciser : effectivement, il vaut mieux éviter d’alimenter sa présence sur un réseau social exclusivement avec le contenu de son blog (un réseau social suppose généralement une animation plus régulière qu’un blog).

    Mais pour info, j’ai vu un collectif de blogueurs créer un groupe Fb alimenté uniquement par les articles de leur blog (ou presque)… et ça ne fonctionnait pas si mal !

  4. Chob 27 février 2012 at 20 h 32 min

    Joli et pertinent plaidoyer en faveur du blog ! Je suis d’accord, c’est vraiment un point d’ancrage essentiel pour les médias sociaux.

    Juste une précision sur le Point 1 en ce qui concerne l’alimentation automatique des réseaux sociaux. Il ne faudrait pas l’interpréter comme une incitation à être sur Facebook ou Twitter uniquement pour relayer les posts du blog :-)

  5. KT 27 février 2012 at 16 h 48 min

    Oui Martin, vous avez entièrement raison (la bonne nouvelle, c’est donc que vous n’êtes pas un vilain troll ☺): la gestion des commentaires via Facebook offre un service différent de celui des commentaires classiques.

    Les commentaires via un profil Facebook sont plébiscités par certains lecteurs, tandis que d’autres préfèrent (comme vous) les commentaires classiques.

    Chez Dix-Katre, on a décidé de proposer les 2 options de commentaires, mais rien ne nous y obligeait : c’est juste un choix.

    Quand je vous dis que blog et réseaux sociaux sont complémentaires ☺

    Donc rien de contradictoire, me semble-t-il, avec le contenu de cet article : si vous avez un blog, vous pouvez utiliser les facilités qu’offrent les réseaux sociaux… ou pas !

  6. Martin 27 février 2012 at 16 h 04 min

    Je vais faire mon troll de service et remarquer le si le présent article semble recommander la gestion des commentaires via le CMS de blogging, celui-ci utilise — aussi — Facebook, dont la gestion des commentaires lui échappe ne serait-ce que partiellement. 😉

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print