• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Blog corporate vs Twitter : la guerre 2.0 n’aura pas lieu !

closeCet article a été publié il y a 7 ans 5 mois 28 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

1. Le blog professionnel est un concentré de contenu émanant de son auteur. Il permet notamment d’assurer, sans contrainte / restriction d’espace (nombre de signes), une publication régulière de contenus qualitatifs (articles de fond) et variés (sur la forme : vidéos, images, tableaux, bandes-son, etc.). L’information, plus détaillée, vous permet d’argumenter et d’aborder en profondeur un sujet donné. Conséquence immédiate : la liberté d’expression de l’auteur est facilitée, l’image globale est plus cohérente, les échanges plus nourris, bref, les messages passent mieux.

2. Le blog professionnel est la colonne vertébrale de votre communication en ligne. Il est, en quelque sorte, la base arrière depuis laquelle vous pourrez assurer la diffusion de vos contenus. Ce sont ces contenus qui bâtissent votre image d’expert /votre crédibilité et attireront (ou retiendront) votre communauté-cible. Et ce sont bien les contenus que vous éditez sur votre blog qui vous permettront de bénéficier de tous les effets positifs du marketing viral (l’inverse est à mes yeux moins vrai). Sur votre blog, vous êtes la source, tandis que sur un média social, vous êtes souvent placé dans le rôle du vecteur d’information (cette information ne provenant pas obligatoirement de vous => vous ne capitalisez pas de visiteurs pour votre propre compte ; en revanche, vous renforcez votre position de carrefour / diffuseur d’information, ce qui présente aussi son utilité dans certains cas).

3. Les blogs d’entreprise (comme les sites internet) sont « universels » : nul besoin de comprendre le fonctionnement d’un outil (ou d’être inscrit sur une plateforme) pour avoir accès au contenu. Intéressant pour capter et retenir un public élargi (stratégie dite « attrape-tout »), surtout tant que les médias sociaux n’ont pas atteint leur pleine maturité auprès du grand public.

4. Les blogs corporate vous permettent d’archiver un contenu thématique et/ou chronologique sur le long terme… tandis qu’une présence sur les médias sociaux a davantage une vocation d’immédiateté. Les deux aspects sont utiles dans une stratégie globale.

5. Blogs et médias sociaux sont des éléments très complémentaires pour atteindre les objectifs-clefs de votre stratégie de marketing en ligne. Je considère notamment Facebook, Twitter et autres médias sociaux comme des éléments d’appui performants à un blog corporate : notamment sur le plan du référencement éditorial, de la visibilité, du buzz et du recrutement de sa communauté-cible. Le blog fait vivre votre image, les médias sociaux ont davantage un rôle d’amplificateur de vos publications.

Et si vous souhaitez en savoir plus, je vous propose de lire d’autres articles (de blogs professionnels !) sur cette thématique :

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

5 Commentaires

  1. KT 9 juin 2009 at 21 h 41 min

    Excellente remarque
    Absolument Rémi, c’est exactement cela !

  2. RemiB 9 juin 2009 at 20 h 35 min

    desobligeamment avantageux
    Et ne pas oublier qu’un commentaire négatif reste une prise de contact, et une opportunité de montrer l’intelligence de votre relation clients / gestion des mécontents !

  3. KT 9 juin 2009 at 19 h 13 min

    Oui, l’universalité est un avantage (sauf exception)
    @ Rémi : merci pour ta remarque, je suis complètement d’accord avec toi.

    @ Alexis : merci également à toi, car ton commentaire me donne l’occasion de m’exprimer sur ce point précis.
    La crainte que tu exprimes est sans doute ce qui freine le plus souvent les entreprises dans la mise en place de blogs professionnels et c’est dommage.
    Je crois qu’on ne peut pas dire que ce type de difficulté n’existe jamais sur un blog pro, mais ce qui est certain, c’est que cette situation est rarissime (en tous cas, de mon expérience) parce que ces comportements malveillants sont limités par différents facteurs :

    1) le contexte professionnel (la tonalité d’écriture, plus formelle que sur un blog pro, freine ce type de réactions)

    2) la modération des commentaires : lorsque les commentaires vont trop loin, il ne faut pas hésiter à filtrer

    3) les chartes définies sur les blogs : l’auteur du blog peut très bien décréter qu’il n’accepte pas les réactions anonymes et qu’elles seront systématiquement modérées

    4) la crainte, par l’auteur d’un éventuel commentaire malveillant, de la réaction de l’entreprise : tout auteur d’un commentaire (même anonyme) peut être retrouvé : cf. actualité récente… Or, une entreprise dispose de moyens juridiques et financiers incomparables avec ceux d’un particulier : elle hésitera donc moins qu’un particulier à aller en justice si elle veut faire un exemple et cela… le potentiel commentateur malveillant le sait. Relativement dissuasif !

    5) je rappelle que si un internaute veut nuire à la réputation d’une entreprise, il n’a pas besoin d’attendre que l’entreprise ouvre son blog : il s’exprime déjà, sur la toile, en utilisant un arsenal d’outils interactifs (que l’entreprise ne maîtrise pas et dont elle ignore souvent l’existence). Cf. une de mes précédentes conférences sur le sujet : http://www.reseaux-professionnels.fr/autour-du-web-20/593-les-pme-face-aux-consomacteurs-diaporama-de-la-conference.html

    6) je suis persuadée que l’internaute n’est pas, par essence, un être malveillant et mal intentionné : il peut aussi adresser des compliments à une entreprise via son blog ! Et d’expérience, cela arrive plus régulièrement que les entreprises ne le croient… ;-D

  4. Alexis V 9 juin 2009 at 18 h 32 min

    Universel = avantage réel ?
    Je suis relativement en phase avec ce que tu présentes.
    J’aurais néanmoins besoin de ton avis sur une chose…
    Autant je suis entièrement d’accord que le côté universel du blog d’entreprise (pas de connaissance préalable requise, pas de besoin d’être ami/follower de la personne qui poste…), autant je me pose une question à laquelle seule ton expérience peut répondre.
    Est-ce que justement ce côté universel n’entraîne pas trop d’apports anonymes, sans fondement, agressifs voire injurieux comme on peut souvent le voir sur des blogs d’informations ou des blogs privés par exemple.

    Merci d’avance pour ta réponse.

  5. RemiB 8 juin 2009 at 15 h 59 min

    ne pas s’éparpiller
    A chaque contenant… son contenu !
    Assez d’accord avec tout ce que tu évoque.
    Même si une montée en puissance de twitter est à prévoir dans les mois qui viennent (intégration à la console Xbox => arrivée massive des joueurs qui sont des utilisateurs assidus…) ce support reste quand même un envoi de sms publics.
    A ne pas confondre avec un lieu de publication d’informations et d’échange de propos posés et construits…

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print