• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Blog de PME : l’exemple de l’épicier normand

closeCet article a été publié il y a 7 ans 8 mois 11 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Yannick, depuis quand bloguez-vous à titre professionnel et pourquoi avoir décidé de vous lancer ?

L’entreprise a été créée en juillet 2007 mais, en réalité, j’ai commencé à animer son blog avant même la création, dès le milieu de l’année 2006. Dans un premier temps, ce blog avait en effet pour objectif d’échanger avec des créateurs d’entreprises, puis de faire connaître les futurs produits.

Ensuite, dès son ouverture, en juillet 2007, L’épicerie Normande a utilisé son blog pour informer sa clientèle des nouveaux produits (actuellement + de 600 références en stock). Aujourd’hui, le blog est mis à jour le plus souvent possible, toujours au moins une fois par semaine.

photo Yannick BARBIERVos objectifs initiaux ont-ils été atteints ?

Oui, en partie. Le premier objectif fixé était de se faire connaître et cela commence à porter ses fruits. Reste maintenant à fidéliser les lecteurs en apportant de nouveaux articles intéressants. Les thèmes à venir seront les recettes de cuisine, les critiques de livres. 

Quel impact sur votre activité, chiffre d’affaire et/ou image ?

En fait, mon blog me sert essentiellement :

  1. à essayer de faire vivre une relation-client différente, par exemple grâce à des quizz, des sondages, des demandes d’avis, qui me permettent aussi de mieux connaître la demande du marché et de construire l’offre-produit adéquate.
  2. à créer de la confiance, par exemple en expliquant d’où viennent les produits, comment ils sont fabriqués et ainsi rediriger mes clients vers mon site.
  3. à faire connaître à mes clients mes promotions en cours (je les diffuse également par « mailing list » ciblée, ainsi que par le groupe Facebook), ce qui contribue à générer des actes de vente supplémentaires.

L’impact est énorme au niveau de mon activité, pas une journée sans qu’un client envoie un mail pour obtenir plus de renseignements concernant tel ou tel produit vu sur le blog (ou sur le site, qui bénéficie indirectement du référencement du blog).

Recommanderiez-vous à des TPE ou à des PME de bloguer ? si oui, quel(s) avantage(s) par rapport à l’utilisation d’un site internet ?

Il est bien évident que je recommande à toute TPE, PME de bloguer s’ils veulent une lisibilité sur le média Internet qui est maintenant indispensable. Le blog doit être un bon complément au site marchand. Et si l’activité ne nécessite pas de site marchand, il est préférable de créer un blog qu’un site, car il sera référencé plus rapidement dans les moteurs de recherche. Il existe aussi d’autres « médias » Internet pour rayonner comme Viadéo, Facebook mais aussi Twitter, Plurk, Copain d’avant, Linkdin, Voisinéo, etc…

Quels conseils leur prodigueriez-vous dans ce cas ?

En tant qu’utilisateur, mes conseils sont très simples :

  1. De rester le plus naturel possible, pas trop de « chichipompom ».
  2. En dire assez pour susciter des envies de clients mais ne pas en dire de trop afin de se préserver de ses concurrents.
  3. L’autre conseil assez important que je pourrais donner est de bloguer régulièrement sur son activité. Pas seulement sur ses produits mais aussi sur l’actualité de son activité.
  4. La fabrication du site doit être réalisée par un professionnel si vous voulez donner une bonne image de marque de votre société : fini le temps des bricolages sur internet.
  5. Essayer d’être le plus réactif possible dans les commentaires avec ses clients et faire en sorte qu’ils deviennent des lecteurs fidèles.

 Merci Yannick ! Et si vous voulez effectuer quelques achats, le site marchand, c’est ici…

 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

10 Commentaires

  1. http://www.crearesto.fr 8 juin 2010 at 21 h 15 min

    Création site
    Merci pour ce témoignage qui montre les tenants et les aboutissants d’un blog professionnel. Le plus dur a trouvé est souvent le temps, non pas nécessaire à la création mais à la vie d’un blog.
    Pour créer un site / blog pour votre restaurant, je vous recommande : http://www.crearesto.fr

  2. lépicier Normand 1 avril 2009 at 15 h 03 min

    Référencement
    Agathe,

    De mon coté, mon site et mon blog sont actualisés tous les jours mais j’ai constaté le référencement plus rapide de mon blog par rapport à mon site.

    Nous sommes en train de travailler sur un site plus conviviale et plus interactif ce que aura aussi pour but de le référencer beaucoup mieux.

    J’attends de mon prochain site une interactivité avec mes clients plus importante mais la, on s’éloigne du sujet : Le blog.

    @Pierre :

    Merci pour ce compliment. J’aime la phrase, que tu aimes si bien dire : Servir la Normandie mais pas s’en servir.

    J’aimerai servir la Normandie comme il se doit, avec fierté !

  3. Pierre 31 mars 2009 at 15 h 56 min

    Merci l’épicier normand !
    Quelle joie de retrouver des produits de la Normandie à distance sur commande ! Et la qualité est au rendez-vous !

    Merci donc pour votre professionalisme et indirectement de mettre si bien en valeur la Normandie.

  4. Agathe 31 mars 2009 at 13 h 28 min

    Tout compris
    Voilà un commerçant qui a tout compris. Et les professionnels sont assez peu dans ce cas pour être soulignés.
    Dans la remarque de l’interview « il est préférable de créer un blog qu’un site, car il sera référencé plus rapidement dans les moteurs de recherche » : je ne suis pas complètement d’accord : le bon référencement d’un blog tient généralement à son fort taux d’actualisation. Mais, prenez un site actualisé très fréquemment (par exemple toute les semaines) et un blog qui n’est actualisé que tous les deux ou trois mois, et vous verrez que le site sera probablement mieux référencé que le blog.

  5. patricegabin 30 mars 2009 at 13 h 32 min

    les non-alcooliques anonymes
    Un coup à boire ? Faut voir ça avec l’épicier : Calva ? Poiré (fermier, une merveille^^), cidre ? … Dans tous les cas, se sera avec grand plaisir 😉

  6. KT 30 mars 2009 at 10 h 05 min

    Quand on est bien accompagné…
    J’en profite pour faire un clin d’oeil amical à Patrice GABIN, qui a su accompagner et conseiller avec discernement la démarche 2.0 de l’épicier normand !!! (et hop, Patrice, ce petit coup de pub va te coûter au moins un coup à boire !…)

  7. patricegabin 30 mars 2009 at 9 h 58 min

    Un épicier au top du 2.0
    Bravo KT pour ce petit « buzz » de notre « épicier » préféré 😉 Il le mérite. Cela fait un peu plus d’un an que je connais Yannick et j’ai pu assister à son évolution, à son apprentissage incessant et à son utilisation judicieuse des outils 2.0. C’est bien simple, l’épicier normand est absolument partout sur la toile (et en dehors). Un bel exemple, à suivre et à méditer.

    Quant à toi KT, ce n’est pas un petit voyage que tu vas devoir organiser, mais un véritable pèlerinage en orléanais, où, il est vrai, tu as déjà beaucoup de fidèles. Alors, c’est quand est-ce prévu pour ? ^^

  8. lépicier Normand 30 mars 2009 at 9 h 18 min

    Avec Plaisir
    Tu sera la bienvenue !

    Les blogonautes Orléanais savent recevoir !

  9. KT 30 mars 2009 at 9 h 11 min

    Un exemple ce que l’on peut faire avec un blog professionnel
    J’ai pour ma part été ravie de présenter un exemple très concret d’un blog professionnel de PME : ne serait-ce que pour démontrer que le 2.0 n’est pas « un problème de riches » !!!
    A bientôt en ligne ou IRL (je commence à avoir un réseau de fidèles du côté d’Orléans, il va falloir que je songe à organiser un petit voyage !…)

  10. lépicier Normand 30 mars 2009 at 8 h 59 min

    Merci
    Bonjour,

    Merci pour cette mise en lumière de mon entreprise …

    Au plaisir de se croiser sur la toile ou de visu ?

    Yan, L’épicier Normand

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print