• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Témoignage de TPE : 3 blogs, sinon rien ☺

closeCet article a été publié il y a 4 ans 7 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.


Jill, pourquoi vous être intéressée aux blogs professionnels ?

Crédit illustration : Espéranto communication graphiqueJ’ai commencé mon premier blog pour les chambres d’hôtes en 2006 (1 an après avoir réalisé mon premier site sur Dreamwaver, pour promouvoir les Chambres d’hôtes). J’avais construit alors une 1ère page sur Blogger et puis voilà, je n’avais pas su quoi en faire. Je l’avais même complètement oublié.

Puis, plus récemment, j’ai ouvert une page Facebook mais n’y trouvais aucun intérêt  personnel, même si professionnellement je savais que cela pouvait être utile, je ne savais pas comment en faire bon usage. Le temps passait et je réalisais qu’on passait à côté de l’actualité. Sans pour autant devenir ringard, mais quand même, on n’était plus dans la course.

Autre évidence, qu’il s’agisse de mon mari Pascal ou de moi, nous n’avons aucune compétence commerciale (on ne peut pas être bons partout…) et quelles que soient les qualités d’une entreprise, si elle ne démarche pas, si personne ne la connaît, celle-ci ne peut survivre. Ne sachant pas nous vendre, il fallait trouver un palliatif. La communication par Internet telle qu’elle existe aujourd’hui était peut-être la solution. Il fallait donc vite monter dans le train, mais comment faire ?

(NDLR : pour en savoir plus sur l’impact d’un blog sur un processus de vente, cliquez ici

Après votre conférence sur les blogs professionnels, l’idée a fait son chemin.

Le blog d’entreprise était sans doute une bonne solution pour nous : gratuit ou presque, facile à mettre à jour, reliable à tous les réseaux sociaux, bon pour le référencement, idéal pour garder le contact avec nos clients et communiquer sur nos valeurs, notre manière de voir notre métier… Bref, nous étions très tentés même si, en parallèle, nous avions aussi bien en tête les contraintes que vous aviez listées lors de la conférence.

Voilà comment nous sommes devenus des blogueurs multi-récidivistes ☺

Justement, comment avez-vous débuté ?

Le blog d'Espéranto, studio de graphisme (étiquettes de vin et spiritueux)Avant de nous lancer dans la création technique et graphique d’un blog, avec Pascal, nous avons décidé de réfléchir à une stratégie de blog adaptée à nos différentes activités :

  • qui étaient nos cibles ?
  • qu’attendions-nous d’un blog ?
  • quels contenus… pour quels objectifs ?
  • quelles contraintes en termes de temps passé ?

mais aussi… saurions-nous nous adapter à la tonalité de communication spécifique sur les médias sociaux ?

Nous en sommes arrivés à l’idée que, tout en valorisant les liens entre nos différentes activités, il était sans doute préférable de créer un blog pour chacune de nos entreprises

Pour la définition des rubriques de chaque blog, nous nous sommes mis à la place des personnes que nous ciblons (négociants et viticulteurs locaux, imprimeurs, hôtes, touristes, amateurs d’art…). Nous nous sommes demandé ce qui les intéresserait, ce qu’ils aimeraient savoir à propos de nos différentes activités, bref, nous avons imaginé le projet à partir des besoins de nos cibles.

Par exemple :

  • Les clients potentiels d’un créateur d’étiquettes :
  1. Qui est le graphiste, ses goûts, ses intérêts,
  2. les nouvelles illustrations réalisées pour une étiquette ou autre
  3. les prix de certaines prestations
  • Blog des Chambres d'hôtes "Esprit d'un moment" à Nolay (Bourgogne) Que veulent savoir les hôtes :
  1. L’ambiance qui règne dans la maison
  2. Notre philosophie
  3. Manifestations locales
  4. Dégustations sympa et présentation des viticulteurs
  5. Thèmes artistiques présentés
  •  Qu’aimeraient savoir les visiteurs des galeries ?
  1. Annonce des événements
  2. Présentations des artistes, de leurs œuvres
  3. Le prix, formats & techniques.

Nous en avons profité pour nous former sur la plate-forme Blogger et… nous nous sommes lancés !

Le blog de la galerie bourguignonne EspérantoNos 3 blogs sont créés depuis environ 1 mois :

(NDLR : cliquez sur les images pour les agrandir)

Quels objectifs vous êtes-vous assignés ?

Evidemment, il s’agit d’une démarche professionnelle qui, sans être foncièrement vénale, doit servir au développement de nos activités :

  • faire connaître Pascal comme graphiste, prospecter des clients pour des étiquettes de vins et spiritueux.
  • faire venir plus d’hôtes dans les chambres
  • faire venir plus de visiteurs dans la galerie Espéranto

Nous ne nous sommes pas réellement fixés d’objectifs chiffrés : dans un premier temps, nous regardons comment les choses se passent et ensuite, nous définirons peut-être des objectifs plus précis.

Je mise certes beaucoup sur cette démarche, mais avec une grande confiance dans l’efficacité de l’outil internet. J’ai bien conscience de l’effort demandé pour atteindre une qualité certaine dans notre communication: soit une régularité des parutions et des sujets intéressants. Mais le fait d’avoir 3 blogs crée une interaction indéniable, elle-même renforcée par une page Facebook  pour chaque activité.

Après seulement 1 mois, nous avons déjà récolté quelques premiers retours sur cette démarche « blogs + Facebook » : des visiteurs sur nos blogs, quelques demandes d’informations, de nouveaux fans liés au vin (cavistes, producteurs, négociants).

S’agissant du temps consacré au projet, il est difficile de répondre car nous sommes encore en phase de lancement et d’apprentissage. Par la suite, le temps que l’on ne passera plus à concevoir, à comprendre et à se référencer (en plus de la rédaction des messages), on le passera à répondre aux commentaires, car nous ne nous voilons pas la face, cette communication nous plaît beaucoup.

C’est d’ailleurs la philosophie de l’ensemble de nos activités : partager, créer des liens, rester dans l’humain avant tout.


Bonus pour les artistes ☺

Vous êtes un artiste et vous recherchez un lieu d’exposition ?

Jill et Pascal se proposent de vous accueillir gracieusement à la galerie Espéranto (Nolay, Côte-d’Or, Bourgogne). Prenez contact via leur blog, un espace de contact est à votre disposition ☺ 

Faites tourner l’info ! 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print