• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Parlez-vous technobranché ?…

closeCet article a été publié il y a 8 ans 5 mois 3 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.
Si vous venez d’être embauché dans une société « dans le vent », vous allez découvrir rapidement qu’un certain vocabulaire est nécessaire pour s’en sortir et se faire comprendre. On ne l’acquiert malheureusement pas très vite, et le but de ce dictionnaire sera de vous aider à faire vos premiers pas dans le métier avec grâce et talent.

Acter : Dérivé de l’anglais, to act, agir. Ici, rien à voir, ce serait trop beau : quand on acte un truc, on le valide.

ASAP: As Soon As Possible, façon détournée et polie de dire à quelqu’un de se magner le (bip)
Brainstorming : Réunion un peu plus sympa que d’habitude. Avoir fumé quelques joints ou bu quelques verres auparavant n’est pas déconseillé. Le principe est de gueuler comme un putois toutes les conneries qui vous passent par la tête. Attention au piège: si tout le monde s’arrête, c’est sans doute que la réponse a été trouvée!
Top Down : Quand votre boss vous donne des ordres.
Bottom up : Quand vous faites de la lèche à votre boss.
B2B : Business to business, une entreprise ayant comme clients d’autres entreprises. Aujourd’hui, la mode est d’inventer de nouveaux termes sur le même principe. Essayez donc le D2P (dev 2 prod), cela en surprendra plus d’un !
Collaborateur : Personne travaillant, a priori, avec vous. On ne parle plus de collègue, c’est ringard…
Conf-call : Appel en conférence. C’est le dernier truc qu’ont trouvé les consultants et les chefs pour jouer avec les téléphones high-tech qu’on leur confie. Le principe est d’appeler sur la même ligne le plus de gens possible de façon à ce que plus personne ne sache ni qui parle, ni de quoi on parle.
Cordialement : A mettre en bas de chaque mail, A TOUT PRIX! Quand vous atteindrez un certain niveau de maîtrise, n’hésitez pas à en mettre plein la vue avec un Cdt ou un Cdlt, ça en jette!
From Scratch : A partir de rien. Sans lien direct avec les scratch de certaines chaussures de sport. Vocabulaire fortement prisé par les consultants et les sociétés américanisantes.
Granularité : A utiliser quand on parle de précision, de finesse. C’est beaucoup moins clair pour tout le monde, mais ça donne l’impression de maîtriser le sujet.
IQ : Ingénieur Qualité. Personne venant surveiller ce que vous faites en vérifiant que vous appliquez bien le mode’op (voir plus bas). C’est d’ailleurs bien souvent lui le rédacteur de ce dernier…
Laptop : Ordinateur portable. A utiliser surtout si vous avez le sentiment que votre interlocuteur n’est pas familier de ce genre de vocabulaire, pour l’impressionner.
La terre entière : TOUTES les personnes concernées de près ou de loin par le sujet que vous traitez, voire plus. En général, leur nombre est supérieur à 5. Mettre « la terre entière » en copie d’un mail a pour objet de faire réagir ou d’exprimer concrètement sa colère.
Mettre dans la boucle : Sans connotation sexuelle. Mettre quelqu’un dans la boucle, c’est juste le tenir au courant de ce qui se passe, en l’incluant dans une liste de destinataires d’un mail par exemple.
Mettre dans le pipe : Autrefois « dans le tuyau ». Se dit d’une action en cours de traitement, d’un document en cours de transfert. En gros, ce sur quoi vous bossez… Prononcer « paillpe » pour ne pas avoir l’air con.
Slide : Diapositive d’une présentation powerpoint. Par contre, on ne parle par contre pas de slideshow, mais de diaporama ou de présentation. Allez comprendre…
Template : Modèle de documents ou d’autre chose. Vous DEVEZ les utiliser pour faire bien comme les autres, car toute originalité est à proscrire.
Téléphone portable : Accessoire indispensable! Le mieux est d’acheter un modèle disposant d’un vibreur, de le mettre en mode sonnerie à fond, et de toujours le laisser sur votre bureau lorsque vous vous absentez. Comme ça, tout le monde pourra profiter de la sonnerie du « Flic de Beverley Hills » téléchargée la veille!
Touchy : Délicat, sensible. Le sujet qu’il faut prendre avec des pincettes pour ne pas se faire taper sur les doigts. A éviter si vous ne voulez pas vous mouiller.
 

Merci à Françoise qui a réussi à me faire rire 5 mn en me transmettant ce petit mémo… et qui m’a sans le savoir donné du grain à moudre pour la « note du vendredi » (j’ai en effet décidé que le vendredi serait le jour choisi pour vous faire partager des trucs un peu plus légers, alors « à vot’ bon coeur M’sieurs-Dames » !)

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

4 Commentaires

  1. Agathe 6 juillet 2008 at 15 h 52 min

    y’en a encore
    Pitié, au secours, j’ai l’impression de me retrouver dans l’ambiance de mon précédent job, avec certaines personnes que je ne nommerai pas (premièrement parce que personne ne les connait et deuxièmement parce qu’elles ne font plus partie de l’entreprise). Bref le dico ci-dessus est assez représentatif, mais on peut en ajouter encore.
    Par exemple :
    – road map : feuille de route d’un projet
    – workflow : flux de contenu
    Et imbécile, en technobranché, ça se dit comment ?

  2. Grégory MAUBON 4 juillet 2008 at 16 h 11 min

    l’espression par les mots
    Excellente rubrique ! j’aurai une autre raison de voir venir le vendredi avec impatience !
    Je reviens un peu sur la « granularité » car c’est un mot qui a un sens trés précis en physique (mon passé refait surface …) et j’ai été assez surpris de le redécouvrir dans le langage des technobranchés … En gros, quand dans une réunion vous posez une question pertinente à votre patron ou à une pool de consultant (du niveau de « comment compter vous faire entrer cette machine de 13m2 par la fenêtre de 20cm sur 20cm ? »), la réponse est : « Nous n’avons pas étudié le problème à ce niveau de granularité » (véridique).
    Comme ce n’est pas gentil de se moquer j’arrête …

  3. KT 4 juillet 2008 at 12 h 23 min

    note à haut potentiel intellectuel
    J’étais sûre que j’allais trouver quelques amateurs pour mes notes du vendredi…
    😉

  4. simon G 4 juillet 2008 at 9 h 28 min

    Et youp la boum !
    « gueuler comme un putois » c’est bon ca :-)

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print