• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Ce que vous devez savoir (une bonne fois pour toutes) à propos du Edgerank Facebook

closeCet article a été publié il y a 3 ans 5 mois 8 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Je constate que beaucoup d’entreprises se lancent sur Facebook en ignorant complètement le rôle du Edgerank

… qui est pourtant primordial pour l’efficacité d’une présence professionnelle sur Facebook !

C’est pourquoi je vous propose, dans la suite de cet article, un article qui rappelle :

  • ce qu’est le Edgerank sur Facebook 
  • et pourquoi il est essentiel d’y être particulièrement attentif dans l’animation de votre page.

Bonne lecture !

Introduction

Avant toute chose, il me semble très important de rappeler aux utilisateurs novices que sur Facebook, le plus important n’est pas d’avoir créé sa page, mais bien d’être en mesure de l’animer efficacement.

En effet, certaines études indiquent que 96% des utilisateurs ne reviennent jamais consulter une page Facebook dont ils sont devenus fans.

Leur seule façon de rester en contact avec cette page, c’est de consulter les messages que cette page va publier au fil du temps. Si vos messages n’atteignent pas vos fans, considérez que votre page ne sert à rien ou presque !

C’est pourquoi la qualité de l’animation de votre page Facebook est un critère essentiel de la réussite de votre présence professionnelle sur Facebook.

Ceci étant dit, revenons-en au Edgerank (vous comprendrez au fil de l’article pourquoi j’ai jugé important d’ajouter ce préambule).

1) Qu’est-ce que le Edgerank et pourquoi Facebook l’a-t-il créé ?

Vous pensez qu’à chaque fois que vous publiez une information (qu’il s’agisse de texte, photo, vidéo, lien, sondage…) sur votre page Facebook, tous vos « fans » vont la voir s’afficher dans leur fil d’actualité ?

Eh bien, pas du tout. En moyenne, seuls 16 à 20% de vos « fans » vont vraiment voir les contenus que vous publiez sur Facebook apparaître dans leur fil d’actualité. Concrètement, cela signifie aussi que moins d’un cinquième de vos fans vont avoir l’occasion d’interagir avec vos messages (cliquer sur J’aime, cliquer sur un lien, commenter ou partager).

Pour le vérifier, regardez les derniers messages que vous avez publiés sur votre page Facebook : sous chacun de vos messages est mentionné le nombre de fois où votre message a été vu par les utilisateurs.

Nombre de consultations d'un message publié sur Facebook

Vous constaterez que ce chiffre n’est qu’une portion du nombre de vos fans. Ce chiffre n’est pas identique pour chacun de vos messages : il dépend en effet de l’Edgerank Facebook.

Pourquoi tous vos fans ne voient-ils pas les messages que vous publiez sur votre page Facebook ?

Tout simplement parce que Facebook souhaite que le fil d’actualité de chaque utilisateur soit le plus proche possible des centres d’intérêt de chacun.

Pour que les utilisateurs soient fidèles à Facebook,  un algorithme a été développé pour trier les informations qui vont apparaître dans le fil d’actualité des utilisateurs de Facebook.

Cet algorithme, c’est le fameux « Edgerank ».

Les contenus publiés par les amis ou les pages sont très nombreux ► Facebook va donc analyser ce qui vous intéresse le plus pour, par la suite, afficher en priorité dans votre fil d’actualité les messages qui sont les plus susceptibles de vous plaire.

C’est aussi un moyen, pour Facebook, de gagner de l’argent… car les pages ont la possibilité d’acheter des espaces publicitaires si elles veulent donner davantage de visibilité à leurs messages ☺

2) Comment le Edgerank Facebook fonctionne-t-il ?

Retenez globalement que pour déterminer la visibilité de vos contenus par vos fans, le Edgerank se base sur 3 critères :

Explication Edgerank Facebook

Source de l’illustration

a) Le facteur temps

C’est le critère le plus simple à comprendre : plus un message est ancien, moins il a de chances d’apparaître dans le fil d’actualité de vos fans.

Facebook va en effet donner la priorité aux contenus publiés le plus récemment.

C’est pourquoi, lorsque vous publiez un message sur votre page Facebook, il est essentiel de le faire à un moment où le maximum de vos fans se connecte à Facebook.

On estime en effet que la durée de vie d’un message publié sur Facebook est de seulement… 30 minutes !

Conclusion : ciblez bien le moment où vous publiez vos messages et évitez de publier la nuit, par exemple !

En savoir plus sur les jours les plus opportuns pour publier vos messages, en fonction de votre secteur d’activité (attention, le créneau horaire doit lui aussi être réfléchi)

b) Le format de votre message

Selon que votre message est publié sous forme de texte, de lien ou de photo, par exemple, sa capacité à atteindre vos fans sera différente.

Au fil du temps, Facebook a en effet remarqué que les photos créaient en général plus de réactions de la part des utilisateurs : à travers le Edgerank, Facebook va donc donner plus de « poids » aux photos qu’aux autres formats.

Facebook Edgerank

Source de l’illustration

Donc concrètement, en règle générale, il vaut mieux publier des photos (plutôt que des textes ou des liens) sur votre page Facebook. A vous de vous adapter à cette information… ou pas

Mais attention, les choses ne sont pas si simples car au-delà du format, le Edgerank tiens aussi compte de l’affinité…

c) Le taux d’affinité / la popularité de votre message

Le taux d’affinité est sans doute le facteur le plus complexe dans l’Edgerank Facebook.

En effet, il tient à la fois compte :

  • du nombre d’interactions que votre message a suscité chez les utilisateurs de Facebook,
  • mais aussi du type et de la qualité des interactions (J’aime, commentaire, partage…).

Pour essayer de résumer schématiquement :

  • Lorsque vous publierez un message sur votre page, Facebook va le faire apparaître dans le fil d’actualité d’un certain nombre de vos fans = les fans qui intéragissent le plus fréquemment avec vos contenus.
  • puis Facebook va observer les réactions que suscite la publication de votre message ► plus ces premiers fans vont réagir (en cliquant sur J’aime ou sur un lien, en commentant ou en partageant votre contenu) et plus Facebook va faire apparaître votre message chez d’autres fans ;
  • mais pour déterminer si votre contenu mérite d’être plus visible, Facebook va aussi observer la qualité des interactions que votre contenu a suscité : par exemple, aux yeux de Facebook, un partage de votre contenu a plus de poids qu’un commentaire, qui a lui-même plus de poids qu’un « simple » J’aime.

Explication Facebook Edgerank

Source de l’illustration

C’est pourquoi il est si important de veiller à publier des contenus qui suscitent de l’interactivité : en effet, plus votre contenu suscite de réactions et plus Facebook va élargir l’audience de votre message.

Attention toutefois, cette interactivité peut parfois être négative : en savoir plus.

Ce que vous devez aussi savoir, c’est que certaines études semblent indiquer que les textes suscitent souvent plus de commentaires que les photos (qui reçoivent quant à elles davantage de J’aime). Or Facebook donne plus de poids aux commentaires qu’aux J’aime ► c’est pourquoi le format texte ne doit, à mon avis, pas obligatoirement être négligé au profit des photos…

d) Une infographie pour aller plus loin dans la compréhension de l’affinité

Infographie Facebook Edgerank

Source de l’illustration

Sur un thème proche, lisez aussi…

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

1 Commentaire

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print