• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Le subtweet, ou l’art de mettre les points sur les i sur Twitter

closeCet article a été publié il y a 3 ans 5 mois 8 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Imaginons que vous ayez un truc plutôt désagréable à dire à quelqu’un. Oui, ça arrive, je sais.

Comme vous êtes quelqu’un d’ultra-poli, il est possible que vous souhaitiez lui faire passer le message sans lui mettre démesurément la honte, ni déterrer publiquement la hache de guerre.

Sur Twitter, vous disposez désormais d’un moyen simple et efficace pour vous défouler discrètement : le subtweet. Explications.

Subtweet : ou comment dire un truc désagréable sans vous mettre une personne à dos

Voici une définition proposée pour le subtweet (source) :

Subtweet est une contraction des mots « subliminal » et « tweet » (message publié sur Twitter). C’est un message qui s’adresse directement à une personne, mais le plus souvent sans citer son nom. Le subtweet est généralement précédé d’un #.

Bon, je ne reviens pas sur ce qu’est, sur Twitter, un hashtag, symbolisé par le signe # (ceux qui n’ont pas suivi pourront lire nos explications ici). Notez au passage que, désormais, en France, il ne faut plus dire « hashtag » mais « mot-dièse » (ou « mot-croisillon » si le coeur vous en dit !).

Vous l’avez compris, le principe du subtweet est simple : dire la chose désagréable qui vous démange sans citer nommément la personne, tout en faisant passer le message.

Evidemment, ça marche mieux si cette personne vous suit sur Twitter ☺

Exemples d’applications

Une personne vous demande pour la 2635e fois à quoi ça peut bien lui servir d’être présent sur les médias sociaux. Après lui avoir donné des explications, exemples et arguments pour la 2634e fois, vous commencez à vous lasser.

Voici le subtweet que vous pourriez avoir envie de publier :


Autre cas de figure : une personne autour de vous s’auto-proclame « experte médias sociaux » sous prétexte d’avoir créé, la semaine dernière, la page Facebook de son club de pêche et d’avoir réussi à y attirer son cousin et ses 10 copains en moins de 48h.

Voici un autre exemple de subtweet :

 

 

Bon, vous avez compris le principe ? Alors action, réaction ! Bons subtweets et excellent week-end à tous ☺

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print