• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Oui, l’universalité est un avantage (sauf exception)

closeCet article a été publié il y a 7 ans 3 mois 19 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

@ Rémi : merci pour ta remarque, je suis complètement d’accord avec toi.

@ Alexis : merci également à toi, car ton commentaire me donne l’occasion de m’exprimer sur ce point précis.
La crainte que tu exprimes est sans doute ce qui freine le plus souvent les entreprises dans la mise en place de blogs professionnels et c’est dommage.
Je crois qu’on ne peut pas dire que ce type de difficulté n’existe jamais sur un blog pro, mais ce qui est certain, c’est que cette situation est rarissime (en tous cas, de mon expérience) parce que ces comportements malveillants sont limités par différents facteurs :

1) le contexte professionnel (la tonalité d’écriture, plus formelle que sur un blog pro, freine ce type de réactions)

2) la modération des commentaires : lorsque les commentaires vont trop loin, il ne faut pas hésiter à filtrer

3) les chartes définies sur les blogs : l’auteur du blog peut très bien décréter qu’il n’accepte pas les réactions anonymes et qu’elles seront systématiquement modérées

4) la crainte, par l’auteur d’un éventuel commentaire malveillant, de la réaction de l’entreprise : tout auteur d’un commentaire (même anonyme) peut être retrouvé : cf. actualité récente… Or, une entreprise dispose de moyens juridiques et financiers incomparables avec ceux d’un particulier : elle hésitera donc moins qu’un particulier à aller en justice si elle veut faire un exemple et cela… le potentiel commentateur malveillant le sait. Relativement dissuasif !

5) je rappelle que si un internaute veut nuire à la réputation d’une entreprise, il n’a pas besoin d’attendre que l’entreprise ouvre son blog : il s’exprime déjà, sur la toile, en utilisant un arsenal d’outils interactifs (que l’entreprise ne maîtrise pas et dont elle ignore souvent l’existence). Cf. une de mes précédentes conférences sur le sujet : http://www.reseaux-professionnels.fr/autour-du-web-20/593-les-pme-face-aux-consomacteurs-diaporama-de-la-conference.html

6) je suis persuadée que l’internaute n’est pas, par essence, un être malveillant et mal intentionné : il peut aussi adresser des compliments à une entreprise via son blog ! Et d’expérience, cela arrive plus régulièrement que les entreprises ne le croient… ;-D

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print