• 13

  • 23

  • 33

  • 43

savoir pour mieux agir

closeCet article a été publié il y a 7 ans 10 mois 2 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Exactement, c’est pas le tout de dire, « çà sert à rien », « pourquoi je perdrais du temps avec çà », « mon entreprise est trop sérieuse ». Le problème n’est pas là, mais l’image de l’entreprise en question et de ses marques est en cause.

Le cas du groupe « Moutarde made in Dijon » est très révélateur, je l’ai vu grossir en direct de vendredi soir à ce lundi matin. (6500 membres recrutés par du bouche à oreille virtuel, en un week-end).
Je ne me pronconce pas sur le bien fondé ou non de ce type d’action, mais simplement, comme Karine, sur ce nouvel environnement. Il faut organiser la veille, mettre en place des outils d’alerte, pour savoir ce que l’on dit sur vos marques, votre entreprise, ses dirigeants. Et dans ce cas, le grand groupe en question, devrait avoir tout çà et même une cellule de gestion de crise (mais fonctionne-t-elle le week-end ?). Et la veille internet doit être partie intégrante de la cellule de gestion/communication de crise. . . .

Je vais aussi donner un autre exemple, plus positif celui là. Il s’agit d’un grand groupe familial italien, connu pour sa pâte à tartiner, ses goûters pour les enfants et ses « pralines » emballées dans des papiers dorés. Hé bien il y a aujourd hui plusieurs groupes d’amateurs sur FB (750 000 membres pour le plus important) 15 000 photo sur Flick’r… Et aujourd’hui les resposnables marketing, communication et Internet de la marques « travaillent » les relations avec ces groupes.

En conclusion, inutile de pratiquer la politique de l’autruche, Internet existe, il a ses travers et ses avantages, mieux vaut savoir ce qui s’y passe et agir en, en tenant compte…

Bonne journée à tous et on se retrouve sur entreprissimo.
D’ailleurs venez participer à la table ronde – Marketing les nouvelles recettes. Ce type de problématique va être illustrée et débatu. Inscirvez vous sur www.entreprissimo.fr – c’est gratuit. Mercredi 26 nov de 11h à 12h30. Les intervenant Gael Acke, Philippe Le Floc’h, Djamchid Assadi sont des spécialites et de brillants orateurs. J’ai le plaisir d’animer cette table ronde, terriblement d’actualité à Dijon.

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print