• 13

  • 23

  • 33

  • 43

A qui confier la gestion de son blog d’entreprise ?

closeCet article a été publié il y a 6 ans 5 mois 1 jour, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Chez les petits comptes, les posibilités ne sont pas infinies, les équipes étant par définition réduites. En interne, la charge de l’animation du blog repose donc souvent sur le chef d’entreprise lui-même et/ou sur la personne qui gère les aspects « communication ».

Chez les grands comptes, le choix d’un responsable est plus large => la réponse dépend en grande partie de la composition/organisation des équipes… et de la personnalité des collaborateurs.

En pratique, je constate que les équipes communication/ marketing / internet sont souvent en 1ère ligne (ce qui est, somme toute, relativement logique).

Mais la décision finale concernant le choix du responsable du blog peut varier en fonction des critères suivants :

  • disponibilité / charge de travail / réactivité / rigueur
  • autonomie de décision
  • capacité à gérer des projets transversaux ou innovants et à impliquer les équipes (charisme, empathie)
  • aptitudes de communication / légitimité à s’exprimer
  • connaissance du fonctionnement interne de l’entreprise ou de l’institution (gain de temps dans la recherche d’information)
  • capacité à assurer une veille sectorielle ou transversale (en fonction du type de projet de blog)
  • intérêt manifesté pour les médias sociaux
  • capacité à prendre de la hauteur et à tenir compte du contexte global de l’entreprise ou institution, etc.

Bref, le mouton à 5 pattes n’est pas toujours facile à trouver ! Allez, je vous rassure : en cas de difficulté, Dix-Katre est là pour vous aider Innocent

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

3 Commentaires

  1. KT 30 avril 2010 at 11 h 55 min

    Un blogueur sachant bloguer…
    @ Philippe et JN :
    Merci de vos remarques et comme on dit chez un de mes clients « Vu – je partage ».
    Tout comme vous je pense, je constate régulièrement l’ouverture de blogs très pertinents… mais délaissés une fois la période d’enthousiasme initial passée. Je crois que c’est malheureusement la loi du genre pour qui n’a pas mesuré / mis en place les moyens adéquats.
    JN, je sens que je vais te décevoir mais malheureusement, comme tu t’en doutes, si j’avais disposé des chiffres français, je n’aurais pas manqué de vous les communiquer 😉 Ce chiffre de 5 articles me semble cependant très pessimiste, non ?
    Et à propos de « l’éternel dilemme », je dirais que ce qui permet de trancher est souvent la personnalité de la personne pressentie, sur la base des critères que j’ai cités dans l’article. Mais pour te donner mon sentiment profond, je pense qu’une personne n’ayant pas un minimum d’affinités avec l’écriture part avec un boulet autour du pied ;-D

  2. JN Chaintreuil 28 avril 2010 at 20 h 44 min

    Qui doit écrire?
    Bonsoir Karine et merci pour ton article, fort pertinent, encore une fois!
    Deux points pour rebondir :
    1. Le chiffre d’ouverture est effrayant (stop après 5 articles) mais concerne les US, as-tu une idée du potentiel chiffre français?
    2. L’éternel dilemme que je te soumet : dans une perspective de blog d’entreprise, vaut-il mieux embaucher un très bon profil éditorial à qui on apprend le métier ou un profil expert métier à qui on apprend les secrets éditoriaux?

    Merci encore et à bientôt :-)

  3. Philippe MAILLE 26 avril 2010 at 7 h 25 min

    c’est en effet fondamental
    Merci d’avoir précisé ce point fondamental : beaucoup de nos clients n’ont pas encore intégré qu’un blog qui ne vit pas est un blog qui risque de mourir… et qu’il vaut meix ne rien avoir en publication qu’un « espace » qui n’est pas tenu à jour.

    le facteur temps est important, c’est un vrai « travail » de maintenir son « espace Web »;
    Tres bonne journée
    Phil

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print