• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Les critères choisis par les entreprises pour évaluer leur présence sur les médias sociaux

closeCet article a été publié il y a 5 ans 2 mois 27 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Une hiérarchisation des indicateurs suivis légèrement différente selon le secteur d’activité de l’entreprise

Les indicateurs de mesure du ROI suivis par les entreprises présentes sur les médias sociauxL’enquête distingue 3 secteurs d’activité : high-tech, médias/loisirs/divertissement et bancaire/services publics.

Si les indicateurs de mesure des résultats de l’activité sur les médias sociaux sont relativement proches, quelques particularités peuvent être notées dans les résultats (voir image ci-contre : cliquez pour l’agrandir).

Voici les 3 indicateurs les plus souvent utilisés par les entreprises dans chacun de ces 3 secteurs d’activité :

A – High-tech :

  1. nombre de consultations : 42 %,
  2. nombre de « J’aime » (sur Facebook) : 34 %,
  3. satisfaction client : 32 %.
B – Médias, loisirs et divertissement :
  1.  nombre de « J’aime » (sur Facebook) : 57 %,
  2. nombre de consultations : 47 %,
  3. nombre de followers (Twitter) : 25 %,
  4. ex-aequo : satisfaction client : 25%.
C – Services bancaires et publics
  1.  satisfaction client : 46 %,
  2. notoriété de la marque : 39 %,
  3. nombre de consultations : 30 %.
Enfin, un faible pourcentage de professionnels persiste à ne pas mesurer les résultats de leur présence sur les médias sociaux : 12 % dans le secteur des médias / loisirs, 10 % dans les services bancaires / publics, et 8 % dans le secteur high-tech.

Médias sociaux : des bénéfices multiples

Les bénéfices apportés par les médias sociaux en entrepriseLes professionnels interrogés dans le cadre de cette étude ont confirmé que les résultats mesurés pour leur politique « médias sociaux » (écoute et engagement) peuvent avoir des répercussions sur de nombreuses fonctions dans l’entreprise : 

  • stratégie commerciale (74%), 
  • web-marketing interactif (74%), 
  • gestion de marque (72%), 
  • relations publiques (64%), 
  • commercialisation des produits (63%) 
  • ou encore études de marché (53%).

Par ailleurs, l’impact mesuré s’est révélé positif pour de nombreux objectifs (voir détails dans l’image ci-contre : cliquez pour l’agrandir).

Source 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

3 Commentaires

  1. Chambre Hotes 71 8 janvier 2012 at 1 h 51 min

    J’ai trouvé il y a quelques jours un outil très intéressant proposé par WRI et surtout très simple pour se faire une idée du partage de notre site internet sur les réseaux sociaux : [url=http://www.webrankinfo.com/outils/partages.php?url=www.chambreshotesjolivet.fr%2F]exemple pour nos chambres d’hôtes[/url] qui correspond aux partages sur les réseaux sociaux de notre home page : [url=http://www.chambreshotesjolivet.fr]Chambre Hotes 71[/url].
    Cet outil rassemble les partages sur les 6 réseaux sociaux principaux avec quelques détails supplémentaires pour Facebook.

  2. stef_looknbe 15 septembre 2011 at 15 h 18 min

    Entièrement d’accord avec Stéphane Guerin.
    Le développement de notoriété est essentiel pour une marque, quel que soit son domaine, et les réseaux sociaux y contribuent énormément. A vouloir absolument mettre un ROI sur tout, on oublie parfois l’essentiel. Si Apple n’avait réfléchi qu’en terme de ROI il y a quelques années, il est certain qu’ils n’en seraient pas là en terme d’image (et de capitalisation boursière). Développez votre image de marque et vous verrez, si les gens vous aiment, le reste suivra naturellement.

  3. Stephane Guerin 15 septembre 2011 at 15 h 11 min

    Ha ce fameux ROI des médias sociaux. Si je pense qu’il faut mesurer le plus possible, le cas des médias sociaux s’apparente plus au téléphone: Dur d’évaluer concrètement tous les aspects positifs du téléphone, mais tout aussi difficile d’imaginer une entreprise sans téléphone!

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print