• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Médias sociaux (dans un usage professionnel) : quels points de vigilance ?

closeCet article a été publié il y a 6 ans 6 mois 23 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Difficultés d’ordre éditorial :

C’est indéniablement l’une des principales contraintes des médias sociaux. Gérer sa présence sur le web interactif suppose en effet d’alimenter régulièrement son profil, son blog ou son compte. La qualité et la régularité du contenu diffusé sont d’autant plus importantes qu’elles constituent la 1ère source de fidélisation de ses visiteurs.

En effet, que recherchent les internautes sur le web 2.0 ? De l’information, du contenu ! Et qu’aiment les moteurs de recherche ? De l’information, du contenu ! Mais aussi de la nouveauté (mise en ligne d’informations nouvelles), du social (interactivité) !

C’est pourquoi les entreprises doivent non seulement prendre le temps de réfléchir à la nature des informations qu’elles vont mettre en ligne sur les médias sociaux, mais aussi à la forme la plus appropriée pour cette diffusion (tonalité adaptée, format de diffusion : texte, ilustration, vidéo, etc.), tout en gérant le rythme de ces publications sur le moyen ou le long terme et en gardant en tête les attentes des internautes.

La réponse proposée par Dix-Katre :

  • Dix-Katre propose à ses clients de les accompagner et de les conseiller tout au long de leur projet, lors de réunions mensuelles destinées à veiller au respect de la cohérence éditoriale et à la régularité du contenu diffusé (rythme et calendrier), à faire émerger de nouvelles idées de contenus éditoriaux (force de proposition, aide à la décision), ainsi qu’à mesurer et évaluer l’efficacité de l’information diffusée, comme les pistes d’amélioration possibles.
  • Dix-Katre peut également prendre en charge, pour le compte de ses clients, tout ou partie de la rédaction et de la mise en forme de l’information diffusée.

Difficultés organisationnelles :

Les difficultés d’organisation sont la suite logique du point précédent. La diffusion d’un contenu régulier suppose qu’en interne, les modes d’organisation soient rôdés pour permettre de faire remonter les informations pertinentes, ou de les faire redescendre pour répondre aux questions des internautes.

La transversalité nécessaire à une présence efficace sur les médias sociaux requiert une organisation en mode « projet », animée par un chef de projet capable d’impliquer différents services et d’orchestrer leur intervention dans les délais de réactivité conformes aux usages du web : marketing et communication bien sûr, mais également, la cas échéant : service client, direction des ressources humaines, direction générale, etc.

Cette contrainte organisationnelle se manifeste plus particulièrement dans les organisations de taille importante, surtout lorsqu’elles sont fortement hiérarchisées (cf. délais de validation, par exemple).

La réponse proposée par Dix-Katre :

Dans le cadre d’un accompagnement ponctuel ou régulier, Dix-Katre aide ses clients à mettre en place des schémas d’organisation adaptés, qui permettront d’anticiper et de répondre au contexte particulier d’une présence sur les médias sociaux. En collaboration avec son client, Dix-Katre peut notamment établir mensuellement un planning prévisionnel des actions à mener et des ressources à solliciter.


Difficultés stratégiques :

Au risque de me répéter (pour les lecteurs réguliers de ce blog), la définition d’une stratégie de présence sur les médias sociaux est un point essentiel avant de se lancer. Il est en effet indispensable d’identifier son public cible, les objectifs que l’on souhaite atteindre, les outils les plus pertinents pour les atteindre, les moyens dont on dispose pour ce faire, etc.

Définir son positionnement stratégique est souvent moins compliqué qu’on ne l’imagine, pour peu que cette réflexion soit correctement encadrée.

La réponse proposée par Dix-Katre :

Dix-Katre apporte à ses clients un conseil personnalisé en amont de la mise en oeuvre d’une présence sur les médias sociaux.

Issue d’une réflexion menée en collaboration avec le client (sur la base de questionnaires spécifiques et d’échanges avec les équipes concernées), cette étude stratégique se traduit par la rédaction d’une note de synthèse qui regroupe à la fois :

♦ des éléments d’audit, de benchmarking, de stratégie et contextualisation des enjeux spécifiques au client,

♦ mais également des propositions sur les actions à mener,

♦ ainsi que des préconisations concrètes sur les outils à mettre en place (architecture, rubriquage, etc.).





Si cette note vous a intéressé(e), nous vous conseillons également la lecture des articles suivants :

  1. Médias sociaux : 6 bonnes raisons de ne PAS vous lancer
  2. Ma Direction a peur du web 2.0 ! Des arguments pour la convaincre
  3. Comprendre en 15 secondes ce que Dix-Katre peut faire pour vous

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print