• 13

  • 23

  • 33

  • 43

3 suggestions pour vivre une relation apaisée avec votre conseil en web 2.0 préféré

closeCet article a été publié il y a 6 ans 5 mois , il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

1) Apprenez à l’avance quelques nouvelles notions de vocabulaire

Attention, le web 2.0, secteur en émergence, s’accompagne d’un vocabulaire spécifique qu’il convient de maîtriser a minima pour être en capacité de suivre une conversation agréable (voire efficace) avec votre conseil en web 2.0 préféré.

S’il vous parle de buzz, n’en déduisez pas qu’il a une passion pour l’apiculture et s’il vous donne rendez-vous IRL, ce n’est pas chez le médecin…

Notre conseil : certains mots ne figurant pas -encore- dans le dictionnaire, avant tout premier contact avec votre futur conseil en web 2.0 préféré, relisez donc la rubrique Lexique français – 2.0 de ce blog. En bonus : possibilité de frime quasi assurée dans vos prochains dîners en ville.

2) Soyez vigilants sur les horaires de contact

C’est bien connu, le web n’a pas d’heure et donc, logiquement, votre conseil en web 2.0 préféré non plus. Sa légendaire capacité de travail, qui n’est plus à démontrer, le conduit régulièrement à déborder de créativité sur des créneaux horaires que les gens normaux (vous) peuvent éventuellement considérer comme étonnants. Concrètement, il ne sera par exemple pas rare de le retrouver au top de sa forme professionnelle, le dimanche, à 2h du matin.

Notre conseil : nous vous suggérons d’éviter de l’appeler ou de lui fixer un RDV avant 9h (soit 11h sur le fuseau horaire parisien). Pour mémoire, vous avez toutes les chances de retrouver votre conseil en web 2.0 préféré dans le groupe Facebook J’aimerais qu’on arrête de me réveiller à 14h du matin. Félicitez-vous plutôt de sa disponibilité sans égale après 12h (15h le week-end) et privilégiez en toutes circonstances le contact par e-mail.

3) Restez diplomate

Par exemple, évitez d’asséner, dès le début de la rencontre, une opinion telle que : « le web 2.0, encore un truc d’ados boutonneux ! »

Vous l’ignorez sans doute, mais votre conseil en web 2.0 préféré passe une bonne partie de son temps à faire de la pédagogie et à démontrer à ses prospects (et, plus largement, à sa maman, ses amis journalistes, ses copines d’enfance, voire son prof de judo) que NON, le web 2.0 n’est pas une lubie d’ado et que OUI, les usages professionnels sont avérés et efficaces.

Accessoirement, il est possible que votre conseil en web 2.0 tienne justement un blog pour expliquer tout cela. Une affirmation trop péremptoire sur l’inutilité des outils 2.0 dans un contexte professionnel risquerait donc fort de heurter sa sensibilité d’artiste et/ou sa patience d’ange.

Notre conseil : lisez le blog de votre conseil en web 2.0 ! Par exemple, cette rubrique consacrée aux questions qu’on lui pose 4 fois par jour. Il est même possible, horreur, malheur ! que vous retiriez de ces saines lectures une foule de nouvelles idées pour développer votre business…

Toute relation directe avec la vie de personnes réelles ou ayant existé serait bien sûr pure coïncidence Complice

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

1 Commentaire

  1. Thierry Bezeux 30 avril 2010 at 13 h 04 min

    J’aime les relations surtout lorsqu’elles sont apaisées !
    Un billet d’humeur du vendredi à l’humour auquel j’adhère complètement.
    Merci pour ce moment

    Thierry

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print