• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Ma grande cause nationale à moi que j’ai

closeCet article a été publié il y a 8 ans 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

… et cette cause, c’est celle du clignotant au volant.

Ah non, ne rigolez pas, c’est hyper sérieux !!!

Ben oui, mine de rien, l’oubli de clignotant, c’est comme la cigarette, ça peut nuire gravement à votre santé, à celle de votre entourage (et désormais à celle de votre permis à point) : la preuve en image.

Bon, ça a l’air pas gai comme ça, mais je vous assure que penser à mettre son clignotant peut être drôle !

D’abord, rappel des principes de base (j’ai 2-3 noms de conducteurs en tête, je pense qu’ils se reconnaîtront !).

– avant de tourner à gauche, mettez votre clignotant à gauche.

– avant de tourner à droite, mettez votre clignotant… à droite (ouiiiii, biiiien, y’en a 2 qui suivent)

– si vous ne tournez pas, désolée, mais il n’y a rien à faire. Les constructeurs automobiles n’ont pas encore pensé à inventer le clignotant pour aller tout droit.

Niveau « amateurs éclairés » :

– si vous avez regardé dans votre rétroviseur, à droite et à gauche, pour constater qu’il n’y a personne et qu’il est donc inutile de mettre votre clignotant… eh bien, sachez qu’il aurait été bien plus simple d’éviter tout ce tralala et, dans le doute (merci l’angle mort), de mettre quand même votre clignotant (sauf si vous allez tout droit bien sûr).

– application immédiate dans un rond-point (attention, ça se complique) : utilisez la file de droite pour aller à droite ou tout droit, celle de gauche pour aller à gauche ou faire demi-tour. N’oubliez pas de mettre votre clignotant en sortant du rond-point, mais pas trop tôt non plus, histoire de ne pas induire les autres automobilistes en erreur. En cas de doute sur ces consignes, cliquez ici

Enfin, quelques informations destinées aux usagers avertis :

– le clignotant n’est pas consommateur de carburant : ça ne coûte donc pas plus cher d’y penser.

– si votre véhicule n’en est pas équipé, c’est que vous êtes… sur un vélo ! Dans ce cas, les bras vous serviront de clignotant (pensez à ne pas vous faire embarquer un bras au passage).

– si, autour de vous, un conducteur ignore ostensiblement ces quelques règles de bon sens, n’hésitez pas et faites comme moi : insultez-le copieusement. Alternative polie : faites-lui part de votre désapprobation en tournant votre tête alternativement de gauche à droite (dans ce cas, seule votre tête tourne : inutile d’actionner votre clignotant).

Voilà, quelques règles de base que, j’en suis certaine, chers lecteurs, vous respectez déjà tous.

Et pour finir, sachez qu’il existe même un blog consacré au clignotant…

… je sais, je sais, je suis incorrigible !

Complice

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

9 Commentaires

  1. Céline 23 septembre 2008 at 20 h 39 min

    A propos de LA grande cause
    J’ai l’impression de toujours mettre mon clignotant en temps voulu avec l’habitude … mais dorénavant je me concentrerai beaucoup plus sur cette petite manette à la gauche de mon volant …

  2. Pascal Minguet 21 septembre 2008 at 7 h 12 min

    About le Schmilblick
    Bonjour à tous,
    Karine excellent l’idée du Friday Waear pour le blog. Bravo !
    Concernant le clignotant, je suis comme toit « enervé » quand les gens mettent leur clignontant quand ils ont déjà commencé à changer de direction, je pense qu’il faut leur expliquer que là… c’est trop tard et que le fait de mettre son clignotant n’aide pas à la manoeuvre ….
    A plus à tout, je vais profiter de mon dimanche pour découvrir des petites merveilles du patrimoine. . . à Auxonne et pas loin de là.

  3. Simon G 20 septembre 2008 at 22 h 46 min

    About, les cochons d’indes
    Bin c’est quoi le rapport entre les réseaux pro et les clignotants ?

    Voila l’explication des cochons d’indes.

  4. KT 20 septembre 2008 at 14 h 17 min

    Vivent les compliments !
    Coucou Simon, merci pour tous ces compliments (et merci aussi à Caliméro, que je crois bien avoir reconnu), je n’ai pas pu m’empêcher de rougir ! Heureusement que le vert de mon blog atténue !
    Sinon, juste une question : c’est quoi le rapport avec les cochons d’Inde ?!? (j’ai dû rater un épisode)
    Bises et bon ouik’

  5. Simon G 20 septembre 2008 at 11 h 23 min

    Vive les cochons d’indes
    Hé bien,
    J’avait un peu peut au début en te voyant lancer de telle initiatives sur ce ton détendu mais il faut croire que tu maîtrise avec soin cette communication car, bien loin de te dévaloriser elle prouve que tu sais manier les mots avec facilité et percution (c’est l’adjectif « pertutant » mis en nom)

    :-)
    Bise et bon courage

  6. KT 19 septembre 2008 at 15 h 14 min

    Un commentaire vous manque et tout est dépeuplé…
    Ah Simon, je savais bien qu’elle allait te plaire, cette note-là…
    Bon, j’envisage de créer, spécialement pour toi, un flux RSS dédié aux « notes » du vendredi sur mon blog ;-DDD

  7. Simon G 19 septembre 2008 at 14 h 52 min

    :)
    Je n’aurais qu’un mot :
    hihi !

  8. Caliméro 19 septembre 2008 at 13 h 15 min

    Je pense me reconnaître !
    Des fois qu’on puisse imaginer que je suis un conducteur médiocre, je me cache courageusement derrière un nom de code (on dit un pseudo dans votre jargon, c’est ça ?), que je pense vous pourrez décrypter. Je vous soutiens dans votre grande cause à vous que vous avez et promets d’utiliser désormais mon clignotant (surtout que mon nombre de points est à l’aulne des marchés financiers, en crise !). Bravo pour votre blog qui fait désormais partie de mes favoris. J’apprécie les informations données, le ton, le rythme, et le « friday wear » qui détend en fin de semaine. Peu adepte du commentaire, je profite de ces quelques lignes pour revenir sur deux de vos précédentes notes. – Papier vs écran : peut être parcourt-on plus et plus vite les écrans mais la qualité de lecture reste incomparable sur papier (plaisir, concentration, compréhension, …) – Blog des syndicats : je ne connaissais pas. Seraient-ils plus en pointe que beaucoup d’entreprises ?! Merci, continuez, et je vous souhaite la réussite professionnelle que vous méritez au vu de ce blog

  9. dkadmweb4 19 septembre 2008 at 12 h 58 min

    Je pense me reconnaître !
    Des fois qu’on puisse imaginer que je suis un conducteur médiocre, je me cache courageusement derrière un nom de code (on dit un pseudo dans votre jargon, c’est ça ?), que je pense vous pourrez décrypter. Je vous soutiens dans votre grande cause à vous que vous avez et promets d’utiliser désormais mon clignotant (surtout que mon nombre de points est à l’aulne des marchés financiers, en crise !). Bravo pour votre blog qui fait désormais partie de mes favoris. J’apprécie les informations données, le ton, le rythme, et le « friday wear » qui détend en fin de semaine. Peu adepte du commentaire, je profite de ces quelques lignes pour revenir sur deux de vos précédentes notes. – Papier vs écran : peut être parcourt-on plus et plus vite les écrans mais la qualité de lecture reste incomparable sur papier (plaisir, concentration, compréhension, …) – Blog des syndicats : je ne connaissais pas. Seraient-ils plus en pointe que beaucoup d’entreprises ?! Merci, continuez, et je vous souhaite la réussite professionnelle que vous méritez au vu de ce blog

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print