• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Facebook, Twitter : des attentes d’utilisateurs très différentes vis-à-vis des marques [Etude]

closeCet article a été publié il y a 3 ans 7 mois 2 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Les motivations des fans d'une page Facebook | Crédit : ExactTarget
Quand une personne décide de suivre la page Facebook d’une entreprise ou d’une organisation, a-t-elle les mêmes motivations et les mêmes attentes qu’une personne qui décide de suivre le compte Twitter d’une entreprise ou organisation ?

(Et que peuvent en retenir les professionnels pour leurs stratégies de présence sur les réseaux sociaux ?)

Pour le savoir, le mieux est encore d’interroger les utilisateurs sur
ce qui les décide à suivre la page Facebook ou le compte Twitter d’une marque.

Voici leurs réponses (étude réalisée par ExactTarget, en France, en 2012) :

1. Pour quelles raisons êtes-vous devenus fans de la page Facebook d’une entreprise ?

  1. pour recevoir des promotions et réductions sur les produits / services ► 29%
  2. pour me tenir au courant des offres, services et produits de l’entreprise ► 28%
  3. pour avoir accès à des cadeaux ou à des ressources gratuites (téléchargement d’un livre blanc, etc.) ► 28%
  4. parce que je suis un client régulier de l’entreprise ► 21%
  5. pour avoir accès à un contenu exclusif ►17%
  6. pour montrer à mon entourage que je soutiens l’entreprise ► 15%
  7. pour rester informé(e) sur des sujets qui m’intéressent ► 15%
  8. parce que c’est une façon rapide et facile de rester au courant des actualités de l’entreprise ► 15%
  9. pour être informé(e) en avance sur les nouveaux produits, les nouvelles offres ► 12%
  10. pour recevoir des alertes sur les nouveautés ► 12%
  11. parce que l’entreprise est tendance, « cool » ► 9%
  12. parce que quelqu’un m’a recommandé de devenir fan ► 8%

2. Pour quelles raisons vous êtes-vous abonnés au compte Twitter d’une entreprise ?

  1. Les motivations des followers Twitter | Crédit : ExactTargetpour me tenir au courant des offres, services et produits de l’entreprise ► 47%
  2. parce que c’est une façon rapide et facile de rester au courant des actualités de l’entreprise ► 32%
  3. pour avoir accès à un contenu exclusif ►32%
  4. pour rester informé(e) sur des sujets qui m’intéressent ► 31%
  5. pour recevoir des alertes sur les nouveautés ► 29%
  6. parce que je suis un client régulier de l’entreprise ► 29%
  7. pour être informé(e) en avance sur les nouveaux produits, les nouvelles offres ► 26%
  8. pour recevoir des promotions et réductions sur les produits / services ► 24%
  9. pour avoir accès à des cadeaux ou à des ressources gratuites (téléchargement d’un livre blanc, etc.) ► 19%
  10. parce que l’entreprise est tendance, « cool » ► 13%
  11. pour montrer à mon entourage que je soutiens l’entreprise ► 11%
  12. parce que quelqu’un m’a recommandé de devenir fan ► 11%


Que déduire de ce comparatif ?

Pour commencer, je remarque que, si l’on en croit les résultats de cette étude, les motivations des fans Facebook sont bien plus court-termistes et plus « concrètes » que celles des abonnés Twitter  : quand il s’agit de suivre une marque, parmi les 3 principales motivations des utilisateurs de Facebook, 2 concernent un gain immédiat (réduction, cadeau…), ce qui arrive beaucoup plus bas dans la liste des motivations des abonnés Twitter (8e et 9e position).

Je note également que l’intérêt des abonnés Twitter semble plus qualifié et plus tourné vers l’entreprise
: se tenir au courant des offres, services et produits de l’entreprise, suivre son actualité arrivent en 1ère et 2e position (2e et 8e position sur Facebook). Est-ce lié à la sociologie des utilisateurs ?

Par ailleurs, je suis surprise que le côté « ludique » ne soit pas davantage mis en valeur dans les réponses des fans Facebook (motivation qui arrivait en 4e position en 2010 et qui, me semble-t-il, reste encore importante aujourd’hui). Je m’étonne aussi que ces réponses soient essentiellement tournées sur l’aspect vente/consommation et que le recrutement (rester informés des opportunités d’emploi), par exemple, n’apparaisse dans aucune de ces listes de motivations. Peut-être faut-il comprendre que cet aspect « recrutement » est inclus dans la motivation « rester informés de l’actualité de l’entreprise » ?

Quoi qu’il en soit -et pour ceux qui en doutaient encore-, cette étude renforce l’idée que, sur le fond, une présence de marque sur Facebook ne doit pas être envisagée de la même manière que sur Twitter. Au-delà de la régularité de publication, qui est un autre sujet, la ligne éditoriale gagne réellement à être distincte sur les 2 outils.

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print