• 13

  • 23

  • 33

  • 43

L’apport de trafic grâce aux réseaux sociaux augmente de 7 points en 1 an [Etude]

closeCet article a été publié il y a 3 ans 3 mois , il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Si vous cherchez encore les raisons, pour votre entreprise, d’investir activement les médias sociaux, en voici une qui devrait vous faire réfléchir !

Selon une étude comparative (entre fin 2011 et fin 2012) réalisée par Forrester Research :

  • lorsqu’on interroge un échantillon de plus de 33 000 internautes américains (âgés de 18 ans et plus) sur la manière dont, en général, ils consultent / arrivent sur des sites Internet, 
  • la réponse « Je suis arrivé(e) sur un site Internet par les réseaux sociaux » se place désormais en 2e position, 
  • juste après la réponse « par une recherche sur un moteur comme Google ou Bing ».

Impact des réseaux sociaux sur l'apport de trafic

C’est une progression de 7% en l’espace de 12 mois !

Des disparités apparaissent toutefois selon la tranche d’âge des internautes interrogés :

  • la génération Z (18-23 ans) et la génération Y (24-32 ans) plébiscitent les réseaux sociaux dans la consultation des sites Internet, avec des scores respectifs de 50% et 43%,
  • tandis que seuls 22% des 57-67 ans indiquent qu’ils arrivent sur des sites Internet après avoir consulkté un réseau social (le chiffre tombe à 19% pour les 68 ans et +).

L’e-mail envoyé par les marques représente la plus forte progression en 1 an

Si l’on en croit l’étude, cette bonne progression de l’impact des réseaux sociaux sur la consultation de sites Internet  n’est toutefois pas la plus forte progression de l’année, qui est raflée par… le bon vieil e-mail envoyé par une marque ou une entreprise, eh oui !

Cette réponse progresse en effet de 11 points en un an, passant de 15 à 26%.

Voilà pourquoi je conseille depuis longtemps de créer une newsletter pour augmenter le trafic sur son blog professionnel (ou son site Internet)… à bon entendeur ☺

Les réponses en recul ?

Si l’on en croit cette étude, entre fin 2011 et fin 2012, les réponses en recul sont :

  • les liens depuis d’autres sites Internet (-3%),
  • les e-mails envoyés par les famille ou les amis (-1%),
  • les articles de presse (-1%)
  • et « aucune de toutes ces réponses » (-2%).

Source

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print