• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Entreprises, utilisateurs : ce que les dernières évolutions de Facebook changent pour vous

closeCet article a été publié il y a 5 ans 11 mois 23 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

1ère évolution, fin septembre 2010 : l’ajout de « Facebook places »

Facebook places, ou « lieux » en français, est tout simplement l’équivalent de Foursquare pour tous les utilisateurs de Facebook : le principe est de pouvoir partager, avec ses amis ou avec des cercles plus larges (au choix), des informations relatives à l’endroit où l’on se trouve.

Cette fonctionnalité est évidemment beaucoup plus pertinente sur une utilisation mobile de Facebook. Sur l’application Facebook pour iPhone, voici comment se présente l’accès à « lieux » (icône au centre de la 1ère image ci-dessous) :

Accéder à Facebook lieux depuis son iPhone Facebook places : voir où se géolocalisent vos amis

Lorsque vous cliquez (en haut à droite de l’écran) sur « Et vous », Facebook vous propose plusieurs résultats de géolocalisation :

* que vous pouvez compléter de manière plus précise (par exemple, en ajoutant le nom de votre entreprise si vous vous y trouvez)

Facebook lieu : rechercher un lieu déjà enregistré dans Google maps ou Facebook Facebook places : ajouter un lieu

Facebook lieu : confidentialité

(cliquez sur une image pour l’agrandir)

* et auxquels vous pouvez ajouter un message personnel (ex : je boucle un dossier, puis dispo pour un déj rapide avec qui voudra dans le quartier).

Les informations issues de « Facebook lieux » s’affichent naturellement, comme toutes les autres informations que vous produisez sur Facebook, sur le fil d’actualité de vos amis.

Elles sont (comme toutes les autres informations que vous diffusez) paramétrables, grâce au petit cadenas qui s’affiche à droite de votre message, pour devenir visibles par les personnes que vous aurez autorisées (« uniquement vos amis » ou « les amis de vos amis » ou « tout le monde » ou « personnalisation »).

Pour éviter les procès d’intention sur la confidentialité du réseau (notamment vis-à-vis des mineurs), sachez que Facebook a décidé de paramétrer par défaut « Facebook places » sur une visibilité réduite à vos seuls amis.

2e évolution, rendue publique le 29 septembre : l’annonce d’un partenariat entre Facebook et Skype

Selon le blog du Wall Street Journal, AllThingsDigital, Facebook et Skype ne devraient pas tarder à annoncer leur alliance.

L’accord prévoierait une possibilité, pour les utilisateurs de Facebook, de s’identifier sur Skype via Facebook Connect pour y retrouver leurs contacts, les appeler, envoyer des SMS ou discuter en vidéo chat, en VoIP (Voix sur IP).

A ma connaissance, ce partenariat n’a pas encore été officiellement confirmé.

3e évolution, début octobre : la recherche basée sur les informations produites par vos amis

Si vous avez récemment utilisé la fonction « recherche » de facebook, peut-être aurez-vous remarqué que Facebook vous propose désormais en priorité des résultats basés sur les informations diffusées par vous-même ou vos amis :

Recherches sur Facebook: les résultats de vos amis deviennent prioritaires

Une évolution que les entreprises devraient éviter de prendre à la légère : car cette manière de favoriser les résultats de son réseau s’applique aussi aux entreprises !

Imaginons qu’un utilisateur de Facebook apprécie 2 marques de vêtements : une (marque A) qu’il suivrait sur Facebook, et l’autre (marque B) pas car elle n’aurait pas ouvert de page d’entreprise sur le réseau social.

Eh bien, à chaque fois qu’il tapera la recherche « vêtements » sur Facebook, apparaîtront en priorité les informations diffusées par ses amis autour de ce mot, mais aussi… les informations des pages d’entreprise dont il est fan. Mettant donc en valeur tout ce qui se passe chez la marque A et évacuant ainsi, de fait, toute l’actualité de la marque B… (sauf si elle se trouvait ponctuellement relayée sur Facebook par des amis de cet utilisateur)

Si les 20 millions d’utilisateurs français de Facebook devaient désormais utiliser prioritairement la fonction « recherche » du réseau social (en remplacement de Google), ce sont toutes les entreprises déjà présentes sur Facebook qui bénéficieraient d’une visibilité supplémentaire… au détriment des marques les moins avancées sur les médias sociaux.

Conclusion : si votre entreprise n’utilise pas (encore ?) Facebook, voilà une raison supplémentaire de vous pencher sérieusement sur la question en 2011 !

4e série d’évolutions, annoncée le 6 octobre par Mark Zuckerberg (le créateur de Facebook) : les groupes et l’information exportable

1. Vous connaissez les listes Facebook ?

Si la réponse est non, vous faites donc partie des 95% d’utilisateurs qui, souvent par ignorance, ont boudé cette fonctionnalité, pourtant éminemment intéressante, proposée par Facebook (de longue date).

Le principe en est simple : créer des listes d’amis à qui vous donnez un accès personnalisé à tout ou partie des informations que vous diffusez sur votre profil.

En effet, en regroupant vos amis dans des listes, vous vous facilitez la vie lorsque vous souhaitez rendre l’information que vous diffusez visible par certains et pas d’autres : vous pouvez en effet décider de donner –ou pas- accès à telle ou telle liste personnalisée de personnes. Par exemple : amis proches, famille, contacts professionnels, membres d’une association, etc.

Les groupes d’amis Facebook (attention, à ne pas confondre avec les groupes publics que vous créez sur Facebook) reprendront apparemment la même fonction que les listes, mais avec un mode de création plus intuitif (principe du « tag » d’un ami), donc plus facile pour l’utilisateur lambda.

facebook_groupes

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

En savoir plus et créer un groupe parmi ses amis

2. « Download Your Information » : utiliser l’info que vous avez regroupée sur Facebook… hors de Facebook

Face aux critiques, Facebook a décidé de rendre exportable, en quelques clics (envoi d’un e-mail contenant un lien vers un fichier zip), toute l’information que vous avez stockée sur votre profil.

Une manipulation dont je vois essentiellement l’intérêt pour les personnes qui souhaitent quitter définitivement le réseau sans perdre les échanges, photos ou coordonnées de leurs amis durant les jours/mois/années pendant lesquels ils ont utilisé Facebook.

Je vois en effet assez peu de raisons de consulter cette info hors connexion (hormis si vous vous trouvez involontairement privés de connexion Internet et que vous avez besoin du n° de tél. d’un contact Facebook dont vous n’auriez pas noté les coordonnées dans votre carnet d’adresses, bien évidemment !)

3. Vérifier plus facilement quelles applications ont accès à votre profil / données personnelles

Avec plus de 1 million de sites utilisant Facebook Connect et des centaines de milliers d’applications Facebook, on peut vite se perdre sur le nombre d’applications que l’on possède et surtout oublier, au fil du temps, à quels renseignements personnels elles ont accès.

Un tableau de bord vous permettra désormais de voir toutes les applications que vous utilisez, ainsi que les droits que vous avez accordés à chacune d’elles. Il deviendra donc plus facile de supprimer une application trop intrusive, ou bien de limiter les données personnelles auxquelles cette application peut accéder.

En savoir plus sur ces nouveaux paramètres de confidentialité

Ces nouveautés commencent à être offertes aux 500 millions d’utilisateurs de Facebook dès à présent. Surveillez votre profil Laughing


Si vous avez aimé cet article, restez informés de la publication des nouveaux en devenant « fan » (J’aime) de la page d’entreprise de Dix-Katre sur Facebook : http://www.facebook.com/dixkatre

 

Facebook : que retenir des évolutions et nouvelles fonctionnalités proposées ces derniers jours ?

Si vous êtes un fervent utilisateur de Facebook, sans doute avez-vous déjà utilisé les dernières évolutions proposées par ce réseau social. Vous pensez avoir loupé les derniers épisodes ? Ça tombe bien : ce billet est justement rédigé pour vous 😉

Et si vous êtes un responsable de marque / d’entreprise, vous y trouverez également quelques lignes sur les nouvelles raisons de s’intéresser à ce réseau social dans un usage professionnel 😉

Lire la suite

1ère évolution, courant septembre 2010 : l’ajout de « Facebook places »

Facebook places, ou « lieux » en français, est tout simplement l’équivalent de Foursquare pour tous les utilisateurs de Facebook : le principe est de pouvoir partager, avec ses amis ou avec des cercles plus larges (au choix), des informations relatives à l’endroit où l’on se trouve.

Cette fonctionnalité est évidemment beaucoup plus pertinente sur une utilisation mobile de Facebook. Sur l’application Facebook pour iPhone, voici comment se présente l’accès  à « lieux » :

(saisie d’écran iphone)

Lorsque vous cliquez (en haut à  droite de l’écran) sur « Et vous », Facebook vous propose plusieurs résultats de géolocalisation :

  • , que vous pouvez compléter de manière plus précise (par exemple, en ajoutant le nom de votre entreprise si vous vous y trouvez)
  • et auxquels vous pouvez ajouter un message personnel (ex : je boucle un dossier, puis dispo pour un déj rapide avec qui voudra dans le quartier).

Les informations issues de « Facebook lieux » s’affichent naturellement, comme toutes les autres informations que vous produisez sur Facebook, sur le fil d’actualité de vos amis.

(saisie d’écran iphone)

Elles sont (comme toutes les autres informations que vous diffusez) paramétrables, grâce au petit cadenas qui s’affiche en bas à droite de votre message, pour devenir visibles par les personnes que vous aurez autorisées (« uniquement vos amis » ou « les amis de vos amis » ou « tout le monde » ou « personnalisation »).

Pour éviter les procès d’intention sur la confidentialité du réseau (notamment vis-à-vis des mineurs), sachez que Facebook a décidé de paramétrer par défaut « Facebook places » sur une visibilité réduite à vos seuls amis.

2e évolution, fin septembre : l’annonce d’un partenariat entre Facebook et Skype

Selon le blog du Wall Street Journal, AllThingsDigital, Facebook et Skype ne vont pas tarder à annoncer leur alliance. L’accord prévoit que les 500 millions de membres du réseau social pourront s’identifier sur Skype via Facebook Connect pour y retrouver leurs contacts, les appeler, envoyer des SMS ou discuter en vidéo chat, le tout en VoIP.

3e évolution, début octobre : la recherche basée sur les informations produites par vos amis

Si vous avez récemment utilisé  la fonction « recherche » de facebook, peut-être aurez-vous remarqué que Facebook vous propose désormais en priorité des résultats basés sur les informations diffusées par vos amis :

Saisie d’écran

Une évolution que les entreprises devraient éviter de prendre à la légère : car cette manière de favoriser les résultats de son réseau s’applique aussi aux entreprises !

Imaginons qu’un utilisateur de Facebook apprécie 2 marques de vêtements : une (marque A) qu’il suivrait sur Facebook, et l’autre (marque B) pas car elle n’aurait pas ouvert de page d’entreprise sur le réseau social.

Eh bien, à chaque fois qu’il tapera la recherche « vêtements » sur Facebook, apparaîtront en priorité les informations diffusées par ses amis autour de ce mot, mais aussi… les informations des pages d’entreprise dont il est fan. Mettant donc en valeur tout ce qui se passe chez la marque A et évacuant ainsi, de fait, toute l’actualité de la marque B… (sauf si elle se trouvait relayée sur facebook par des amis de cet utilisateur)

Si les 20 millions d’utilisateurs français de Facebook devaient désormais utiliser prioritairement la fonction « recherche » du réseau social (en remplacement de Google), ce sont toutes les entreprises déjà présentes sur Facebook qui en bénéficieraient… au détriment des marques les moins avancées sur les médias sociaux.

Conclusion : si votre entreprise n’utilise pas Facebook, voilà une raison de plus pour vous inciter à vous pencher sérieusement sur la question en 2011 😉

4e série d’évolutions, annoncée en milieu de semaine : les groupes et l’information exportable

  1. Vous connaissez les listes Facebook ?

Si la réponse est non, vous faites donc partie des 95% d’utilisateurs qui, souvent par ignorance, ont boudé cette fonctionnalité, pourtant éminemment intéressante, proposée par Facebook (de longue date).

Le principe en est simple : créer des listes d’amis à qui vous donnez un accès personnalisé à tout ou partie des informations que vous diffusez sur votre profil.

En effet, en regroupant vos amis dans des listes, vous vous facilitez la vie lorsque vous  souhaitez rendre l’information que vous diffusez visible par certains et pas d’autres : vous pouvez en effet décider de donner –ou pas- accès à telle ou telle liste personnalisée de personnes.

Les groupes Facebook reprendront apparemment la même fonction, mais avec un mode de création plus intuitif (principe du « tag » d’un ami), donc plus facile pour l’utilisateur lambda.

A suivre dans les jours à venir : la fonctionnalité n’est pas encore en fonctionnement.

  1. « Download Your Information » : utiliser l’info que vous avez regroupée sur Facebook… hors de Facebook

Face aux critiques, Facebook a décidé  de rendre exportable, en quelques clics, toute l’information que vous avez stockée sur votre profil.

Une manipulation dont je vois essentiellement l’intérêt pour les personnes qui souhaitent quitter définitivement le réseau sans perdre les échanges ou coordonnées de leurs amis durant les jours/mois/années pendant lesquels ils ont utilisé Facebook.

Je vois en effet assez peu de raisons de consulter cette info hors connexion (hormis si vous vous trouvez involontairement privés de connexion Internet et que vous avez besoin du n° de tél. d’un contact Facebook dont vous n’auriez pas noté les coordonnées dans votre carnet d’adresses, bien évidemment !)

  1. Vérifier plus facilement quelles applications ont accès à votre profil / données personnelles

Avec plus de 1 million de sites utilisant Facebook Connect et des centaines de milliers d’applications Facebook, il est facile de se perdre sur le nombre d’applications que l’on possède et surtout de savoir à qu’elles renseignements personnels elles ont accès.

La troisième nouveauté  répond à cette problématique, il s’agit d’un tableau de bord qui vous donnera la possibilité de voir toutes les applications utilisées, ainsi que les permissions accordées à chacune d’elles, mais aussi quelles informations elles utilisent. L’utilisateur pourra ainsi facilement choisir de limiter les données auxquelles a accès une application, ou bien supprimer cette dernière.

Ces nouveautés commencent à être offertes aux 500 millions d’utilisateurs de Facebook dès maintenant. Surveillez votre profil ;-)))

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

1 Commentaire

  1. sebastien 15 octobre 2010 at 8 h 50 min

    Et pour ceux qui veulent localiser leurs amis en temps réel sur la carte sur leur iPhone, il y a l’application Friendspin / Friendspin Lite.

    http://itunes.apple.com/app/friendspin-geolocalize-your/id346826391?mt=8

    Enjoy ! 😉

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print