• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Facebook : ce que les internautes attendent désormais des pages d’entreprise

closeCet article a été publié il y a 5 ans 19 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Fan pages : évolution des attentes des utilisateurs de Facebook entre 2010 et 2011

En 2010, les utilisateurs de Facebook déclaraient suivre une page d’entreprise principalement pour les raisons suivantes :

  1. pour recevoir des promotions ou bons de réduction (25 %)
  2. parce qu’ils sont clients de l’entreprise (21 %)
  3. pour montrer aux autres qu’ils aiment / soutiennent l’entreprise (18 %)
  4. parce que c’est amusant et divertissant (10 %)
  5. pour être les premiers à recevoir des informations sur l’entreprise (8 %)
  6. parce que ça donne accès à des informations exclusives (6 %)
  7. parce que quelqu’un me l’a recommandé (5 %)
  8. pour faire partie d’une communauté qui me ressemble (4 %)
  9. parce que je travaille pour ou avec l’entreprise (2 %)

En 2011, les attentes ont singulièrement évolué ! Les internautes suivent désormais les pages professionnelles sur Facebook pour les raisons suivantes :

  1.  pour recevoir les informations les plus récentes à propos de la marque (62 %)
  2. pour s’informer des nouveaux produits (61 %)
  3. pour les concours et les cadeaux (58 %)
  4. pour les soldes, promotions, réductions et offres spéciales (55 %)
  5. parce que cela permet de montrer que l’on aime une marque (47%)
  6. parce que j’aime lire les idées ou avis d’autres personnes (45 %)
  7. parce que j’ai accès à des téléchargements gratuits ou à des cadeaux virtuels (41 %)
  8. parce que j’aime faire partie d’une communauté de marque (34 %)
  9. parce que ça me permet de partager mes avis et idées (32 %)

Ce que les utilisateurs de Facebook suggèrent pour améliorer les « fan pages »

Facebook : ce que les utilisateurs demandent aux pages de marques (sept. 2010)Et lorsqu’on les interroge (septembre 2010) sur ce qu’ils aimeraient davantage retrouver sur les « fan pages » de Facebook, voilà ce que les internautes répondent :

  1. des informations en avant-première sur les futurs produits et les futures offres de l’entreprise : 39 %,
  2. la possibilité de participer à des jeux ou à des concours : 33 %,
  3. un accès à des infos exclusives : 33 %,
  4. des invitations pour participer aux événements que la marque relaie sur Facebook : 33 %,
  5. possibilité de participer et de s’investir dans le développement de nouveaux produits ou de nouvelles offres : 26 %,
  6. recevoir des informations plus fréquentes : 23 % (ah tiens, attente qui peut, dans certains cas, être contradictoire avec ceci !),
  7. possibilité de commander des produits directement depuis la page : 21 %,
  8. possibilité de discuter avec des représentants de la marque : 14 %,
  9. recevoir moins souvent des informations : 8 % (ahhh, je me disais bien, aussi ☺)
  10. autres : 3 %.
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Amis du marketing et community managers… à vous de jouer !

Source 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

13 Commentaires

  1. Green Monkeys 22 septembre 2011 at 13 h 59 min

    Article plutôt intéressant…ça reste des stats à prendre en compte même si elles évoluent à une vitesse grand V…tout comme les plateformes d’ailleurs (FBK)

  2. Bocognano 22 septembre 2011 at 10 h 23 min

    Vraiment très interressant.
    Facebook est clairement un outils incontournable du webmarketing il est bon de savoir en user avec prudence.

  3. GnonGnon 21 septembre 2011 at 22 h 10 min

    C’est intéressant mais à prendre avec beaucoup de précaution et de recul, cela ne donne qu’une tendance a un instant/période t. Comme tu le signales dans ton article, les attentes évoluent très rapidement.

    Je pense que la bonne approche a suivre est similaire aux autres médias, il faut identifier les différentes cibles/profils de nos fans actuels et potentiels, puis proposer du contenu qui corresponde aux attentes de chacun.
    Il faut être ciblé dans son contenu sans pour autant être trop segmentant.
    C’est comme tout, une page Facebook n’a d’intérêt que par le contenu quelle propose, qu’il soit généré par la marque ou les fans.
    Chaque nouveau fan est un shopper, donc client potentiel de votre marQue/produit.
    S’il aime votre page, c’est lui qui fait la démarche de l’exprimer à sa communauté. Mais il souhaite ne pas être déçu.

  4. KT 16 septembre 2011 at 10 h 52 min

    @ Yael : effectivement, je n’ai pas trouvé d’étude similaire sur les fans francophones et je pense que les résultats ne seraient pas tout à fait identiques. Si quelqu’un a envie de lancer une consultation avec moi, à vot’ bon coeur M’sieurs-Dames !!!

    @Maxim : effectivement, je suis l’initiative avec intérêt. En revanche, pas trop d’accord avec vous pour ce qui concerne le « spam » des marques sur Facebook puisque soit il s’agit d’une page, soit il s’agit d’un profil (ce qui est interdit par les CGU) mais dans tous les cas, c’est l’internaute qui garde l’initiative de suivre ou pas la marque. Donc libre à lui de s’abonner, de lire (ou pas) ou de se désabonner !

    @ Tom : effectivement, d’une année sur l’autre, les questions ne semblent pas avoir été posées avec les mêmes critères de réponse. Sans se focaliser sur les chiffres, je pense quand même que ces grandes tendances reflètent une évolution générale qui est intéressante à connaître.

    @ Babin : c’est une bonne conclusion => on attend 2012 pour en reparler ☺

  5. Babin 15 septembre 2011 at 14 h 14 min

    La vrai question, puisqu’on constate une vraie évolution entre 2010 et 2011, est bien de savoir ce qu’attendent les fans pour 2012… 2011 c’est presque derrière nous !

  6. Toms 15 septembre 2011 at 8 h 32 min

    Donnée comme ça, ces statistiques ne veulent rien dire. Visiblement, en 2010, on ne pouvait répondre qu’une seule chose (le totale des réponses fera 100%) alors qu’en 2011 on peut en sélectionner plusieurs (le total dépasse les 100%). On compare des priorités (une seule réponse) à l’ensemble des attentes. On ne peut donc pas en tirer de conclusions: l’étude de 2011 ne dit rien sur la priorité des internautes. Celle de 2010 ne parle que de ça.

  7. maxim 15 septembre 2011 at 8 h 28 min

    c’est en fait exactement ce que propose rondbleu, un site qui est en train de monter… facebook j’y vais pour voir les infos de mes amis.. pas pour me faire spammer par des marques ou des commerces qui font des profils et chopent toutes mes infos…

  8. Marie-Violette 14 septembre 2011 at 5 h 43 min

    Bonjour Karine,
    Cet article est vraiment intéressant et montre qu’en un an les choses changent beaucoup. Il faut donc toujours se remettre en question. A méditer comme le dit Valérie !
    Merci !

    Marie-Violette lafontaine

  9. yael 14 septembre 2011 at 5 h 37 min

    tres interessant
    Il serait interessant de savoir si on aurait obtenu des resultats semblables pour les fans francophones

  10. KT 13 septembre 2011 at 17 h 10 min

    Bonsoir à tous,
    Merci de vos commentaires !
    @ Valérie : je suis en pleine méditation Lol
    @ Chob : roooo, le taquin ☺
    @ Christophe : je me suis posé exactement la même question que toi !!! Je n’ai pas la réponse définitive, mais j’aurais tendance à penser qu’il s’agissait de réponses fermées car sur le 1er tableau (2010), on a 2 réponses à 0%.
    En même temps, on peut imaginer que les réponses spontanées qui ne figuraient pas dans la liste suggérée ont été prises en compte, qu’en penses-tu ?

  11. Christophe Lauer 13 septembre 2011 at 10 h 31 min

    Bonjour Karine,

    Sais-tu si entre les deux années c’est les mêmes questions avec les mêmes propositions de réponses qui ont été utilisées? Ou bien si c’était des questions ouvertes sans propositions de réponses ?

    Parce que c’est étonnant de constater que les premières réponses aient tellement varié d’une année à l’autre. A méditer, en effet!

    Merci pour cet article.
    C.

  12. Chob 13 septembre 2011 at 8 h 10 min

    Instructif, voilà qui confirme la vénalité des Facebookiens !

    Puisque tu m’y as presque invité, je te signale que ton emploi de voilà est impropre (« voilà ce que les internautes répondent »). En effet, « voici » est employé pour annoncer ce qui va suivre alors que « voilà » sert à rappeler ce qui précède. :-)

    Chob, ortho-rigide

  13. valérie thuillier 13 septembre 2011 at 6 h 45 min

    Très intéressant Karine, ça fait réfléchir en effet…à prendre en compte de toutes façons pour répondre au mieux aux attentes des utilisateurs….mmm à méditer ^^
    Merci !
    Valérie

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print