• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Facebook pour les pros : les nouveautés 2011

closeCet article a été publié il y a 5 ans 11 mois 18 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

1) Une nouvelle présentation des pages professionnelles

A l’occasion d’un essai temporaire de ces nouvelles fonctionnalités par les équipes de Facebook, la semaine dernière, certains utilisateurs américains ont eu le temps d’effectuer des saisies d’écran de ce à quoi les futures pages professionnelles pourraient bien ressembler :

Nouvelles pages professionnelles sur Facebook

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Les principaux changements ?

  • La modification de l’emplacement des onglets : au lieu de se situer en haut de page (ligne d’onglets), ils seraient désormais placés dans la colonne de gauche (ce qui, à mon sens, leur donne une importance moindre).
  • les photos des fans (mais pas leur nombre total) disparaitraient au profit des liens mentionnés dans la page
  • la photo de la page pourrait accepter des dimensions différentes (hauteur)
  • et la « landing page«  serait obligatoirement la page d’infos (fin de la possibilité de choisir l’onglet sur lequel les internautes arrivent par défaut)

Quelques fonctionnalités interactives pourraient également être ajoutées à la version de base, comme par exemple des sondages intégrés (onglet Poll).

Plus globalement, l’idée générale de ces remaniements  est de permettre aux pages professionnelles de ressembler davantage à la nouvelle version des profils de personnes, ainsi qu’à Facebook Lieux (voir suite de cet article).

2) De nouvelles possibilités pour les administrateurs de pages professionnelles sur Facebook

a) Se connecter en choisissant plus facilement parmi plusieurs profils / pages

Si vous utilisez plusieurs profils Facebook (personnel ou professionnel), vous pourrez désormais choisir celui que vous utilisez beaucoup plus aisément :

Changer de profil d'administrateur sur Facebook

C’est un gain de temps considérable et surtout, cette fonctionnalité (Switch accounts ou Login as Page) pourrait bien vous offrir la possibilité de choisir le profil avec lequel vous souhaitez commenter sur d’autres pages ou profils, ce qui n’est pas possible actuellement (lorsque vous commentez ailleurs que sur votre propre page, c’est automatiquement votre profil personnel qui apparaît).

b) l’apparition d’alertes de modération

L’une des choses les moins pratiques actuellement sur les pages Facebook, c’est le fait que, contrairement à ce qui se passe avec votre profil personnel (ou votre blog), lorsqu’un internaute agit sur votre page professionnelle (clic sur J’aime, dépôt d’un commentaire…), vous n’en êtes pas alerté(e). C’est très contraignant car cela vous oblige à vous rendre très régulièrement sur votre page professionnelle pour vous assurer que tout est en ordre et répondre aux commentaires déposés, le cas échéant.

Avec les nouvelles versions des pages Facebook, il semblerait que les administrateurs de pages soient désormais alertés des interactions sur les pages qu’ils administrent. Si tel est bien le cas, ce sera un vrai plus : nous l’attendions tous depuis longtemps !!!

c) La fusion avec Facebook Lieux

Ceux qui utilisent Facebook sur leur téléphone portable connaissent bien Facebook Lieux, qui permet de se géolocaliser (c’est-à-dire d’indiquer sur une carte où l’on se trouve) et de partager cette information avec ses amis.

Les évolutions à venir pourraient autoriser une fusion des pages professionnelles avec des localisations sur Facebook Lieux, ce qui pemettrait, par exemple, à un utilisateur de Facebook se signalant à proximité de commerces (présents sur Facebook par l’intermédiaire d’une page) de bénéficier de réductions et offres promotionnelles.

Mais en matière de « social shopping », les évolutions envisagées sont bien plus vastes…

3) Vers une généralisation du « social shopping » (source)

Le social shopping, cékoidonc ? Pour faire simple : la conjugaison de la vente sur Internet et des réseaux sociaux, notamment par des facilités données aux internautes de partager leurs avis sur les produits susceptibles d’être achetés par leurs réseaux de contact.

C’est en quelque sorte un retour de consommateurs immédiat et généralisé par le partage en ligne des expériences d’achat, comme le fait de pouvoir échanger avec vos amis sur les réseaux sociaux au moment de prodéder à un achat (ou après avoir acheté).

A ce stade, Facebook pourrait proposer 2 types d’évolutions majeures :

a) Vers une intégration du commerce en ligne sur les pages professionnelles Facebook ?

A l’heure actuelle, vendre sur Facebook n’est pas une fonctionnalité directement proposée et intégrée dans la version de base des pages professionnelles.
Aujourd’hui, si vous souhaitez vendre en ligne sur Facebook, vous devez soit ajouter à votre page professionnelle des applications annexes (en pratique, retrouvez les différentes possibilités dans cet excellent article de syntèse), soit développer votre propre application Facebook.

En collaboration avec des entreprises ayant créé des applications de vente en ligne sur Facebook (et notamment Payvment), Facebook pourrait envisager une intégration directe de fonctionnalités de e-commerce sur les pages professionnelles : le F-commerce (vente en ligne sur Facebook).

Pour Facebook, l’intérêt financier et le business model ne résident pas dans le prélèvement d’une commission, mais plutôt dans la conviction que proposer toujours plus de services, c’est inciter, davantage encore, les internautes à passer du temps sur Facebook… ce qui permet d’accroître les revenus générés par la vente des annonces publicitaires sur le réseau social.

Mais à ce stade, il ne semble pas que le projet soit encore dans les cartons de Facebook, qui laisserait donc (provisoirement ?) le champ libre aux développeurs externes. Pourquoi ? Le risque est peut-être, tout simplement, de transformer radicalement la manière dont les internautes utilisent actuellement Facebook et de les perdre parce que le réseau serait devenu plus commercial que social…

b) Généralisation des avis laissés par les utilisateurs de Facebook sur les sites de e-commerce

Cette seconde évolution possible est bien plus vaste que celle décrite plus haut.

Si elle est mise en oeuvre, cela signifierait que n’importe quel internaute connecté à un site de vente en ligne pourrait, sans quitter le site de e-commerce qu’il est en train de visiter pour retourner sur Facebook (mais simplement en se connectant avec son identité Facebook), solliciter les avis de ses amis Facebook lorsqu’il navigue sur les pages d’un site de e-commerce.

Dans le même temps, les équipes de Facebook travailleraient sur des outils permettant aux entreprises d’en savoir davantage sur le profil des personnes qui se sont intéressées à tel ou tel produit.

Une évolution dont les prémices se sont déjà manifestés depuis quelques semaines :

  • chez e-bay, qui propose désormais de partager des listes d’achat entre amis Facebook, et même d’acheter en commun un cadeau (Group gifts)
  • ou encore chez TripAdvisor, qui propose aux internautes de partager avec leurs amis Facebook, sur une carte du monde, les endroits qu’ils ont visités… en laissant des avis sur les hôtels, restaurants, compagnies aériennes, etc. qu’ils ont testés.

Nul doute que le social shopping a de beaux jours devant lui.

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

7 Commentaires

  1. Gentit 13 janvier 2011 at 22 h 38 min

    La confirmation est arrivée la semaine dernière. En fait l’envoie de la facture avait échoué…

  2. Alexis Le Rossignol 29 décembre 2010 at 14 h 57 min

    Tout converge irrémédiablement vers facebook jusqu’à ce que de nouvelles idées prennent vie! Bien sûr que fb doit innover pour rester attractif, c’est la clé de son succès et de sa pérennité.
    Et puis ce genre d’outils était attendu, les gens cherchent constamment à se rassurer pendant leur achat, à donner de la matière à l’information qu’on leur propose. J’ai d’ailleurs consacré un post la-dessus il y’a quelques semaines:
    http://bit.ly/gYdtHJ

  3. gestion de projet 27 décembre 2010 at 21 h 14 min

    Il n’y a qu’un patron : le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs.

  4. Gentit 23 décembre 2010 at 9 h 28 min

    [quote name= »Improveeze »]@Gentit : regarde dans tes spams. J’ai aussi attendu un moment (mais pas 3 semaines quand même 😮 ) et trouvant leur réponse assez longue, j’ai eu l’idée d’aller voir dans les courriers classés en indésirable … et là bingo :-)[/quote]
    Merci je transmets à la personne concernée.

  5. KT 23 décembre 2010 at 8 h 49 min

    @Improveeze : merci de cette réponse, j’espère qu’elle dépannera André !
    Twitter: twitter.com/dixkatre

  6. Improveeze 23 décembre 2010 at 8 h 44 min

    @Gentit : regarde dans tes spams. J’ai aussi attendu un moment (mais pas 3 semaines quand même 😮 ) et trouvant leur réponse assez longue, j’ai eu l’idée d’aller voir dans les courriers classés en indésirable … et là bingo :-)

  7. Gentit 22 décembre 2010 at 15 h 53 min

    Pour ce qui est de l’utilisation de Facebook lieu, j’aimerai savoir si certains ont tenté l’expérience de déclarer leur société de mon côté j’attends toujours un mail de confirmation déjà 3 semaines… :sad:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print