• 13

  • 23

  • 33

  • 43

La « Twitter étiquette » pour les nuls

closeCet article a été publié il y a 3 ans 5 mois 13 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Vous vous êtes lancé(e) il y a peu sur Twitter ?

Vous n’avez pas eu la bonne idée de suivre notre formation Twitter pour débutants avant de vous y mettre ?

Alors, au-delà du vocabulaire spécifique à Twitter, il est possible que vous n’ayez pas décrypté ou identifié certains des codes ou règles implicites que respectent la plupart des utilisateurs.

Pas de panique ! En 10 points, voici un résumé des essentiels de la « Twitter étiquette » : bonne lecture…

1) Utilisez les #hashtags (= mots-dièses)… avec modération

Bon, inutile d’expliciter, là, si ?…

2) Ne spammez pas vos followers avec des contenus auto-centrés

Si vous passez votre temps à dire combien votre entreprise est performante, vos produits les meilleurs, bref, que vous êtes irremplaçable, je ne risque pas grand-chose en pariant que le nombre d’abonnés à votre compte Twitter restera (pour longtemps)… proche du zéro absolu.

Sur Twitter, il est d’usage de ne pas parler uniquement de soi. Parlez un peu de vous, mais intéressez-vous surtout aux autres : c’est le même principe que dans un cocktail, en fait !

Et justement, sur Twitter, il est facile de trouver des multitudes de messages intéressants émis par d’autres utilisateurs : dans ce cas, n’hésitez pas à les re-tweeter (en les citant, bien sûr : voir point 5, plus bas dans cet article). Faire circuler les informations pertinentes, c’est le principe-même de Twitter.

Re-twetter les messages d’autres utilisateurs est de surcroît un moyen de vous faire repérer (et donc potentiellement suivre) par ces mêmes utilisateurs, puisque vous vous intéressez visiblement aux mêmes sujets.

Vous ne savez vraiment pas quoi dire ? Allez, c’est mon jour de bonté ► voici 32 idées de sujets pour animer votre compte Twitter professionnel au quotidien

3) Evitez de publier tous vos messages en même temps

Vous vous connectez à Twitter une fois par jour, par exemple le matin ? Grâce à votre cerveau bionique, en l’espace de 10 minutes, vous avez lu et re-tweeté 635 messages intéressants ?

Erreur fatale ! Vous venez en effet d’apparaître 635 fois sur le fil d’actualité des personnes qui vous suivent, ce qui risque de considérablement les agacer… et de les inciter à ne plus vous suivre.

Mon conseil = utilisez un outil (comme par exemple, le français Clocktweets) qui permet de programmer à plus tard dans la journée (voire dans la semaine) vos différents messages, afin de les espacer dans le temps.

Non seulement vous ne passerez plus pour un Twittos en furie, mais en effet bonus, vous risquez de toucher davantage de monde (car tous les utilisateurs ne se connectent pas à Twitter sur le même créneau horaire).

4) Ne suivez pas automatiquement les personnes qui vous suivent

Lorsqu’une personne décide de vous suivre, vous pouvez décider de la suivre en retour si vous trouvez ce qu’elle dit intéressant.

Mais sur Twitter, contrairement à Facebook, il n’y a aucune obligation (ni technique, ni « morale ») de se suivre réciproquement.

Mon conseil = fuyez comme la peste les utilisateurs qui ont mentionné dans leur bio « suivez-moi et je vous suivrai », ils n’ont souvent rien d’intéressant à raconter. Suivez en revanche les personnes que vous connaissez et que vous appréciez, qui sont des sources d’information utiles ou qui s’intéressent aux mêmes sujets que vous, faute de quoi votre fil d’actualité va rapidement devenir un gloubi-boulga indigeste ☺

N’oubliez pas : filtrer vos abonnements (= followings), par exemple en les classant dans des listes, est aussi un moyen efficace de vous construire une veille ciblée !

5) Citez systématiquement vos sources

Car si vous copiez le contenu d’un message sans citer sa source, l’auteur initial du message risque de le percevoir comme du « vol ». Pas toujours, mais assez fréquemment quand même.

Donc usez et abusez du bouton de retweet, en plus c’est super esthétique : ça fera de très jolies colonnes d’images de profils sur votre compte Twitter ☺

Conseils Twitter pour les entreprises

Crédit photo : Dix-Katre

6) Limitez la publication automatique de contenus

Si vous avez d’autres comptes sur les médias sociaux, par exemple Facebook, LinkedIn ou Viadeo, vous allez certainement trouver tentant d’utiliser des outils qui vous permettent de publier en même temps et automatiquement un même message sur tous vos comptes sociaux.

Personnellement, je trouve que c’est une très mauvaise idée et j’ai expliqué ici pourquoi. Après, chacun fait comme il veut, hein ☺

7) Poursuivez certaines conversations en DM

Il peut arriver qu’un Twittos que vous ne suivez pas vous interpelle dans un message.

Si vous souhaitez lui répondre, vous allez le faire publiquement puisque, dans l’hypothèse ci-dessus, j’ai précisé qu’il s’agissait d’un utilisateur que vous ne suivez pas -encore- (vous ne pouvez donc pas lui envoyer de DM = message privé).

S’il vous répond, que vous lui répondez, etc., vous allez rapidement « polluer » le fil d’actualité de tous vos abonnés (= followers) avec des réponses qui, parfois, relèvent plutôt du babillage et n’intéressent pas grand-monde.

Mon conseil = lorsque vous voyez qu’une conversation avec 1 autre personne commence à tourner au dialogue sans grand intérêt pour le reste de la communauté, proposez à votre interlocuteur de poursuivre la conversation en DM. Cela vous permettra de continuer à gazouiller tranquillement avec lui, sans pour autant spammer vos followers.

8) Mettez de l’humain dans vos messages

Il existe, sur Twitter, des utilisateurs qui se servent de leur compte pour faire une sorte de « revue de presse » de l’actualité : tôt le matin, ils retweetent tous les titres des articles de presse du jour, avec un lien cliquable qui permet d’aller les consulter.

Sur le fond, ce condensé d’actualité est très utile.

Mais sur la forme, personnellement, je trouve ça insupportable : on a l’impression d’avoir affaire à des robots !

Mon avis (et je le partage) est qu’il est indispensable, ponctuellement, de glisser un peu d’humain dans vos tweets. Ca crée du lien et c’est nettement plus sympa !

9) Répondez aux personnes qui vous citent et rendez-leur service

Tiens, allez, je vous donne un exemple concret.

Il existe, sur Twitter, un compte qui s’appelle « 1 faute par jour » et dont j’avais parlé avec enthousiasme dans cet article précédent.

J’adore ce compte et jusqu’à présent, je trouvais l’idée super utile et ludique.

Bref, l’autre jour, grosse discussion avec un client pour savoir s’il fallait écrire « Ils sont TENU responsables » ou bien « TENUS responsables ».

Je me dis : « super, je connais quelqu’un qui va pouvoir m’aider et je vais avoir la réponse dans 10 minutes » !

J’essaie de résumer le différend orthographique en 140 caractères, en publiant le tweet suivant :

Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai toujours pas reçu de réponse. Je pense d’ailleurs que je n’en recevrai jamais.

Décevant.

(NB : dans le doute, on a laissé le « s » à « tenus » : si quelqu’un parmi vous peut me répondre avec certitude, je suis toujours preneuse ☺)

10) Last but not least : tweetez du contenu à valeur ajoutée !!!

Alors là, je sens que vous allez me dire que vous ne m’avez pas attendue pour le savoir !

Et pourtant, Twitter trimballe encore parfois, chez certains, l’image d’un réseau sans intérêt, rempli de messages racontant ce qu’on a mangé à dîner ou qu’on a 3 mn de retard à un RDV à cause d’un train.

Non seulement je trouve qu’on ne répète jamais assez que la valeur d’une information est essentielle sur Twitter, mais de surcroît, j’appelle tout spécialement l’attention des marques sur ce point (cf. aussi point n°1 de cet article).

Bref, au risque de radoter : les twittos sont des internautes friands d’informations => 
publiez des données récentesdes contenus exclusifs et intégrez des liens pertinents à vos tweets.

Sachez aussi que 57% de tous les tweets retwittés incluent des liens, alors j’en profite pour glisser 2 derniers conseils sur ce point :

  • Lorsque vous intégrez un lien à votre tweet, rédigez un titre à la fois descriptif et accrocheur pour que vos followers aient envie de cliquer,
  • et surtout, laissez suffisamment de place pour que les followers puissent le retwitter par la suite en intégrant « RT @votrenom ».

Vous voulez ajouter quelque chose à cette liste ? N’hésitez pas à le faire en commentaires !

A lire aussi, tant que vous y êtes : [Quizz] 10 expressions à connaître avant de se lancer sur Twitter (spécial grands débutants)

Source d’inspiration de cet article

► Suivez Dix-Katre sur Twitter ! 

Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print