• 13

  • 23

  • 33

  • 43

Twitter en entreprise : adoptez… ou périssez ?

closeCet article a été publié il y a 7 ans 7 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Sur ce point précis, quelques articles très bien écrits vous éclaireront sur les utilisations professionnelles potentielles de Twitter : par exemple ici, ou encore .

Pour schématiser, je retiens pour ma part 3 usages principaux de Twitter en entreprise :

1) Twitter comme outil de veille professionnelle : sur Twitter, vous pouvez éditer des informations ou des liens vers des sites internet (ou des blogs) qui vous semblent intéressants et, de la même manière, les personnes que vous suivez sur Twitter diffuseront une information utile en temps réel. Gain de temps assuré dans votre récolte d’information professionnelle, voire dans son archivage (historique des twits).

2) Twitter comme outil de lien social : puisque les personnes que vous suivez éditent des informations sur ce qu’elles sont en train de faire, vous en savez davantage sur leurs centres d’intérêt. Concrètement, vous pouvez apprendre si elles sont disponibles au moment où vous cherchez à les joindre, sur quel type de dossier elles travaillent, si elles ont mis à jour un document commun, etc.

3) Twitter comme outil de visibilité et/ou de référencement : l’un des principaux avantages de Twitter réside dans sa bonne capacité de référencement. Cela peut être utile pour la visibilité en ligne de votre entreprise, pour la promotion des articles de votre blog, voire le lancement d’un nouveau produit, etc.

Mais à ce stade, je lui vois également 4 défauts majeurs :

1) Son usage n’est pas encore répandu auprès du grand public : Twitter reste encore, dans l’immédiat, l’apanage d’une population de technophiles. Si vous souhaitez toucher une cible élargie, autant concentrer vos efforts sur des réseaux sociaux déjà largement utilisés par le grand public !

2) Son utilisation est plus restrictive que celle d’autres outils déjà existants : 140 caractères, c’est court (un blog vous permettra de diffuser des explications beaucoup plus détaillées et d’intégrer facilement des illustrations, Facebook est plus convivial, etc.)

3) Il peut conduire à la dispersion de l’information : par exemple, les personnes qui commenteront vos messages sur Twitter auront tendance à délaisser votre blog (c’est déjà de plus en plus souvent le cas sur les profils Facebook).

4) Dans certains cas, Twitter vous conduira à diffuser une information inappropriée : avec l’habitude, vous pouvez oublier que de nombreuses personnes ont accès à vos twits et cela peut être source de difficulté.

Bref, vous l’aurez compris : mon sentiment personnel est qu’il vous reste un peu de temps pour décider -ou non- d’adopter Twitter avant de périr…

Complice

PS : tant que j’y étais, j’ai inscrit Dix-Katre sur Twitter !… Vous pouvez désormais me suivre sous le profil professionnel http://twitter.com/dixkatre




Vous aimez ? Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Viadeo FR
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

facebook comments:

5 Commentaires

  1. Econsultant 14 novembre 2009 at 15 h 01 min

    Twitter le maillon qui manquait
    J’ai lu avec intérêt votre billet. c’est vrai que Twitter comme les autres moyens de communication du Web est à multiples facettes. Si utilisé sans une stratégie bien définie au préalable, il peut être source de dispersion, de diffusion de l’information à tout azimut. Cependant, comme vous le développez dans l’un de vos billets, après les entreprises, les collectivités locales s’y mettent. Twitter professionnel est bien en marche en France.
    Ce mode d’emploi de Twitter professionnel expliqué en 7 points peut sans doute aider pour un démarrage.
    http://www.axiz.fr/articles/twitter-mode-emploi-novice.pdf

  2. KT 12 février 2009 at 8 h 45 min

    Twitter se développe à une vitesse fulgurante
    Lu hier sur le site du Figaro :
    « Le site de socialisation Facebook a gardé en janvier la première place des sites de socialisation, devant MySpace, pendant que les micro-blogs de Twitter ont bondi de la 22e à la 3e place dans un classement établi par la société spécialisée Compete.com. »
    Pour lire l’article complet : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/02/12/01011-20090212FILWWW00342-facebook-toujours-devant-myspace.php

  3. Rodolphe Champagne 10 février 2009 at 20 h 52 min

    touittaire
    Personnellement, j’ai encore du mal …il y a encore trop peu de monde … peut-être lorsque Facebook rachètera Twitter ??? 😉

  4. Grégory MAUBON 10 février 2009 at 11 h 48 min

    Twitter : des usages et des outils
    Merci pour cet article Karine, je te rejoins sur presque tous les points ! Il me parait clair que Twitter est encore un objet d’ « initiés ». Savoir s’il va un jour devenir grand public, c’est une autre histoire !

    Une des caractéristiques principales de Twitter est sa grande simplicité couplée à une ouverture presque totale de son API. Bref, on peut « twitter » à partir d’un tas de gadgets, site web, téléphone mobile, etc. On peut aussi facilement trouver des services web qui facilitent l’usage de twitter (http://online-social-networking.com/category/twitter pour quelques exemples). Personnellement, je n’utilise jamais le site twitter.com pour émettre des « tweets» mais un mélange entre le plugin Netvibes et le site http://fr.splitweet.com (qui me permet de surveiller l’apparition de certains mots dans les twits ». Les versions mobiles des appli twitter (comme twitterfon pour l’Iphone) ont l’air sympas et simple à utiliser, mais perso je ne m’en sers pas.

    A noter également que Twitter n’est pas le seul site à proposer ce service, il en existe d’autres comme Jaiku, laconi.ca et les « status » des réseaux sociaux qui surfent sur le même principe.

  5. pminguet 10 février 2009 at 7 h 03 min

    court mais synthétique
    Les 140 caractères ne sont pas un défaut mais un avantage pour moi (qui j’écris ou quand je lis sur Twitter).
    Ca oblige à faire court et efficace.
    Avec plus de 2 sms envoyé par jour par chaque français ce format est maitrisé et oblige à la synthèse.

    Excellent ton article

Laissez une réponse

Tags

Pinterest
Email
Print